L’abc de la BD

Sur cette page

Publié le 
6 juillet 2020

Quand j’étais à l’école primaire, on nous encourageait assez tôt à lire des livres sans images. Peut-être pour cette raison, je me suis rapidement détournée de la bande dessinée (BD). Jusqu’à ce que je rencontre de fervents amateurs de cette forme d’expression, graphique certes, mais aussi narrative. Je me suis alors rendu compte que j’étais passée à côté d’une grande partie des livres publiés. Je me reprends aujourd’hui en vous présentant un petit glossaire de ce que l’on appelle « le 9e art ». N’hésitez pas à le compléter dans les commentaires ci-après.

Autographie : Il s’agit du procédé utilisé en 1833 pour publier ce qui est considéré comme la première BD occidentale, soit l’Histoire de monsieur Jabot du Genevois Rodolphe Töpffer. Ce procédé consiste à reporter le dessin sur une pierre lithographique.

BDz : Hé non! la BD n’échappe pas au Web. L’abréviation « BDz » est utilisée dans la langue familière pour désigner une BD en ligne ou un blogue BD, en anglais, un webcomic ou un webtoon. Un exemple? Bouletcorp de Boulet.

Comics : Emprunté à l’anglais, le mot « comics » (en anglais, comic magazine ou comic book) désigne un format de BD qui a été popularisé aux États-Unis dans les années 1930. L’histoire est souvent centrée sur un héros. Qui ne connait pas Batman, Archie et Charlie Brown?

Distinction : Parmi les distinctions que peuvent recevoir les bédéistes, mentionnons celles du festival d’Angoulême, en France, et les prix Bédélys et Bédéis Causa, qui récompensent des BD francophones publiées au Québec et à l’étranger.

Encrage : Vous vous en doutez, le dessin n’apparait pas d’un seul coup! L’encrage est la mise en encre qu’on produit après l’esquisse au crayon, soit le crayonné, et avant la mise en couleur. Toutes ces étapes peuvent être réalisées à la main ou à l’ordinateur.

Fanzine : C’est un magazine indépendant produit par et pour des fans, d’où le nom « fan-zine ». Il peut prendre diverses formes, dont la BD. Les créateurs s’en servent comme plateforme contestataire ou comme tremplin pour devenir professionnels. D’ailleurs, saviez-vous que Superman est né dans un fanzine?

Hergé : Le père de Tintin est une grande figure de la BD franco-belge, aux côtés de Franquin (Gaston Lagaffe), Peyo et Delporte (les Schtroumpfs), Morris (Lucky Luke), Goscinny et Uderzo (Astérix et Obélix).

Idéogramme : Symbole qui exprime une idée ou une émotion. Exemples : un cœur pour l’amour, des étoiles pour la douleur, un éclair ou des caractères comme « #?&! » pour la colère.

Lettrage : Tout ce qui est écrit : narration (ou récitatif), dialogues, onomatopées, certains idéogrammes. Il y a des BD sans lettrage, dont Là où vont nos pères de Shaun Tan, désigné album de l’année au festival d’Angoulême en 2008.

Manga : Un manga est une BD japonaise, souvent en noir et blanc, qui se lit de droite à gauche. Le décor est simple et toute la place est donnée aux personnages. L’action est découpée en de nombreux plans et les émotions sont soulignées par divers procédés, dont les onomatopées, les idéogrammes et la grandeur des yeux.

Néologisme : Mot inventé pour créer un effet de style ou de nouveauté. Que serait l’univers de la BD sans le « tire-bouschtroumpf », le « gaffophone », la « kryptonite » et j’en passe.

Onomatopée : Miaou! Snif! Glou glou! Tut-tut! Ces interjections servent à exprimer les bruits en mots. Le saviez-vous? Les bruits ne sont pas rendus de la même façon d’une langue à l’autre. Lisez la version anglaise de ce billet pour voir.

Phylactère : Il s’agit d’une bulle qui contient les paroles des personnages. Le phylactère a servi d’inspiration à Paul Roux pour sa BD intitulée Le phylactère fou. Ce terme désigne également une amulette comprenant un bout de parchemin que l’on fabriquait jadis en Égypte antique.

Roman graphique : Le roman graphique est une BD dite « sérieuse », libérée des contraintes des formats classiques. Un pacte avec Dieu de Will Eisner serait le premier du genre. Maus, d’Art Spiegelman, est la première BD à avoir reçu un prix Pulitzer. Le site Web Les libraires (s’ouvre dans un nouvel onglet), qui représente une centaine de librairies du Québec, des Maritimes et de l’Ontario, associe divers noms à cette catégorie, de Marjane Satrapi à Emil Ferris en passant par Guy Delisle.

Vignette : Aussi appelée « case », la vignette est un encadré qui contient un dessin. Avis aux gourmands : quand toutes les vignettes ont la même taille, on obtient un « gaufrier ». Certaines BD ont des vignettes asymétriques, par exemple les mangas, ou n’en ont pas du tout, comme certains romans graphiques.

Z comme Zorglub : C’est le titre d’une des histoires de Spirou et Fantasio, des Éditions Dupuis, parce qu’il fallait bien finir par la lettre « z »!

Sources

Voir les sources consultées

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Ève Lyne Marchand

Ève Lyne Marchand

Ève Lyne Marchand est traductrice de l'anglais au français au gouvernement du Canada depuis 2009. Elle se spécialise notamment dans les domaines de l'emploi, de la formation et de la gestion de projet. Outre la traduction, elle a étudié la création littéraire et la musique : billets sans escale vers une vie parallèle où elle écrit poésie, fantastique et science-fiction.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Date de modification :