Narrative et engage : deux faux amis à contourner

Sur cette page

Publié le 
25 juillet 2022

Il y a des mots anglais qu’on lit si souvent qu’on s’imagine bien les comprendre. Pourtant, à les regarder de près, on voit qu’ils n’ont pas uniquement – ou du tout! – le sens qu’on leur prêtait. Un mot français ne suffit pas à les traduire… et celui qui se rapproche le plus de l’anglais nous mène souvent droit dans un piège! Voici deux exemples inspirés des textes que je vois au quotidien.

Le cas de narrative

Le mot anglais narrative est courant dans le monde des médias et de la politique, et il a aussi fait son chemin dans la langue administrative, friande de mode.

Précisons d’abord que « narratif » existe bien en français, mais uniquement sous la forme d’un adjectif, et qu’il signifie « relatif à un récit » (comme dans « schéma narratif »). Nous sommes bien loin du nom anglais en vogue que le dictionnaire Lexico définit ainsi : A representation of a particular situation or process in such a way as to reflect or conform to an overarching set of aims or valuesNote de bas de page 1.

Alors, que devrions-nous en faire dans nos écrits et nos traductions? Je vous propose de fouiller votre vocabulaire et de trouver des mots qui reflètent le sens que vous souhaitez donner à votre narrative. Voici quelques exemples :

Exemple d’emploi du mot narrative Traduction possible en français
Do you realize that you’re repeating the same dumb narrative? Te rends-tu compte que tu répètes les mêmes bêtises?
They are reinforcing their preferred narrative, regardless of fact. Ils s’accrochent à leur leitmotiv en dépit des faits.
This recounting doesn’t fit their narrative. Ce récit ne cadre pas avec leur version des faits.
According to your narrative, the company did not comply with their own regulations. Vous prétendez que l’entreprise n’a pas respecté ses propres règlements.
The narrative for the next budget is being set right now. Les thèmes principaux du prochain budget se décident en ce moment.
They identify four key narratives: activism, working to plan, unity, and scientific guidance. Il en ressort quatre idées centrales : l’activisme, le respect d’un plan, la solidarité et les conseils des scientifiques.
Our narrative needs to be clear, direct, and engaging. Notre message doit être clair, direct et accrocheur.

Demandez-vous si, dans le contexte, narrative a un sens négatif, neutre ou positif. Ensuite, inspirez-vous des mots qui l’entourent. Vous verrez que les solutions abondent!

Parlons d’engagement

Il y a quelques années, je vous ai parlé de l’expression to engage with dans Le jargon du bureau : trouver le mot juste en français. Sa cousine engagement est elle aussi sur toutes les lèvres et elle embête bon nombre de traducteurs et traductrices, à l’instar de la forme to engage (sans with). Précisons tout de suite que le nom « engagement » et le verbe « engager » existent en français, mais qu’ils se limitent essentiellement à l’action de lier par une promesse ou un contrat. Le hic, c’est que le mot anglais a beaucoup de sens et qu’il est souvent utilisé de façon passablement vague dans la langue de l’administration.

Que faire? Je recommande d’abord de vous demander s’il est employé pour désigner un état ou une action. Cela vous aidera à comprendre si l’on parle, par exemple, du sentiment d’appartenance du personnel (As a result of the massive layoffs, employee engagement was at a low point) ou plutôt du processus qui consiste à solliciter des partenaires (Stakeholder engagement will be key to getting more feedback from them). C’est déjà là une bonne piste.

Ensuite, interrogez-vous sur le sens de la démarche dont il est question. S’agit-il de « consulter » des gens, de « mobiliser » des organismes, de « rallier » quelqu’un à un projet ou à une cause, de « participer » à un projet, de « mettre à contribution » des personnes intéressées, voire de « communiquer », de « garder le contact » ou de « collaborer » avec des partenaires? Méfiez-vous des automatismes, car tous ces sens sont bien différents!

Assurément, ce bref tour d’horizon ne permet pas de recenser toutes les possibilités. Aidez-moi à ajouter des cordes à mon arc : parlez-moi en commentaire des mots que vous voyez dans vos lectures et vos textes. Nous profiterons ainsi toutes et tous d’un nouveau bouquet de solutions!

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celles du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Marc-André Descôteaux

Marc-André Descôteaux

Traducteur et réviseur depuis une vingtaine d’années, Marc-André Descôteaux s’intéresse au Web depuis l’époque du modem à 2400 bauds. Grand curieux, il est passionné de culture, de voyage et de langue.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Tout simplement parce que j'aime le français !

Bonjour Marc-André,

Quel excellent billet! Vraiment clair et pratique, avec de très bonnes explications et pistes de solution.

En réponse à ton invitation, je reproduis ici un extrait du compte rendu de la Causerie du Réseau des traducteurs et traductrices en éducation du 22 février dernier sur le thème "Committment/engagement : on s'engage?". Ce sont les quelques solutions qui sont ressorties de nos 45 minutes de discussion sur le sujet.

"Engagement" : participation, satisfaction (p. ex. dans "staff engagement survey" = sondage de satisfaction du personnel), interaction, échange, consultation, approche (pour illustrer la prise de contact), embauche ou recrutement (dans certains contextes)

"Engage" : participer, prendre part activement à, prendre une part active dans, susciter l’intérêt (des élèves, par exemple), être actif (élèves actifs dans leur milieu, par exemple), mobiliser, s’investir, s’impliquer (emploi critiqué, mais de plus en plus répandu), échanger ou communiquer avec, inciter à, amener quelqu’un à, attaquer (dans certains contextes), embaucher ou recruter (dans certains contextes)

Remarque : Cette liste est le fruit (partiel) d'une réflexion collective spontanée et non un exercice scientifique validé. À prendre comme telle.

Merci et au plaisir!

Andrée

Bonjour Andrée!

Je prends bonne note de « satisfaction ». C'est vrai que c'est un mot bien utile dans certains cas. En ce qui concerne le personnel, j'avais aussi pensé à « motivation », si le contexte le justifie.

Toutes ces suggestions sont vraiment bonnes et je suis persuadé qu'elles seront utiles aux lecteurs.

Merci!

Thank you for this great article and very useful tips! I often use the French solutions (that can be viewed in Bitexte) as a source of inspiration to come up with good Spanish equivalents when translating English sentences that contain tricky terms such as "narrative" and "engagement".

You're very welcome! I'm glad that you enjoyed it.

If you feel like it, I'm sure some of our readers would benefit from a couple of ideas for Spanish. Let's make this post as useful as it can be!

C'est un article magnifique et astucieux. Il résonne à un niveau profond et est très instructif en même temps. Merci beaucoup. Il faudra que je pense à revenir sur ce site.

Date de modification :