10 faits intéressants sur la traduction et ceux qui la pratiquent

 

Sur cette page

Date de publication : 
25 septembre 2017
Rédigé par : Marc-André Descôteaux , Portail linguistique du Canada

Chaque année, le 30 septembre, on célèbre la Journée mondiale de la traduction. Pourquoi cette date? Parce qu'elle coïncide avec la fête de Jérôme de Stridon, ou saint Jérôme, auteur d'une des premières traductions latines de la Bible.

La Journée mondiale de la traduction vise à souligner la contribution des traducteurs et à mettre en valeur le métier qu'ils pratiquent. Pour l'occasion, j'ai rassemblé 10 faits sur le monde fascinant de la traduction.

La traduction en chiffres

1) Les 5 langues les plus traduites dans le monde sont l'anglais, le français, l'allemand, le russe et l'italien.

2) L'ouvrage le plus traduit serait la Bible, que l'on trouve en près de 650 langues (et dont au moins un livre a été traduit en 3 225 langues!). Vient ensuite la Déclaration universelle des droits de l'homme qui est traduite en plus de 500 langues.

3) Certains classiques de la littérature sont traduits dans un très grand nombre de langues : « Les aventures de Pinocchio » en 260 et « Le Petit Prince » en 300. Harry Potter a été traduit en 70 langues… Il a encore bien du chemin à faire!

4) La profession de traducteur serait pratiquée par environ 330 000 personnes, sans compter toutes celles qui le font à titre non officiel.

5) Selon la base de données Index Translationum de l'UNESCO, qui recense tous les livres traduits dans le monde, les 3 auteurs les plus traduits sont Agatha Christie, Jules Verne et William Shakespeare.

L'œuvre des traducteurs

6) C'est Étienne Dolet, un traducteur du 16e siècle, qui a introduit dans la langue française les mots « traducteur » et « traduction ».

7) Le métier de traducteur est plus que millénaire! En effet, la plus ancienne traduction connue remonterait au 3e siècle avant notre ère : il s'agit d'une traduction de l'Ancien Testament en grec.

8) La traduction permet depuis fort longtemps de transmettre le savoir scientifique. À titre d'exemple, on doit à la marquise du Châtelet, physicienne du 18e siècle, la première version française de la théorie d'Isaac Newton sur l'attraction universelle.

9) Des traducteurs sont connus pour avoir inventé des alphabets, précieux outils de diffusion des connaissances. Mesrop Machtots a inventé les alphabets arménien et albanien. Saint Cyrille est l'inventeur de l'alphabet cyrillique, employé aujourd'hui pour écrire entre autres le russe, le bulgare et le serbe. Plus près de nous, au Manitoba, James Evans a inventé l'alphabet syllabique cri, qui sert à écrire la langue autochtone la plus parlée au Canada.

10) Les traducteurs jouent un rôle essentiel dans la diffusion de la littérature étrangère. José Saramago, prix Nobel de littérature portugais, a exprimé cette réalité avec grande adresse : « Les écrivains font la littérature nationale et les traducteurs font la littérature universelle. »

Que pensez-vous de la citation de Saramago? Avez-vous découvert grâce à la traduction des auteurs qui vous sont chers? À vous la parole!

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles du Portail linguistique du Canada.

Catégories

À propos de l'auteur

Marc-André Descôteaux

Traducteur et réviseur depuis une vingtaine d’années, Marc-André Descôteaux s’intéresse au Web depuis l’époque du modem à 2400 bauds. Grand curieux, il est passionné de culture, de voyage et de langue. Il est enchanté de contribuer aujourd’hui à l’équipe du Portail linguistique du Canada.

Ajouter un commentaire

Participez à la discussion et faites-nous part de vos commentaires!

Veuillez lire les Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait aux Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Javascript doit être activé pour que vous puissiez remplir ce formulaire.

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Topo intéressant et pertinent. Je me demandais si des livres auraient été traduits en esperanto.

Merci, Diane!

La base de données de l'UNESCO répertorie un peu plus de 500 ouvrages traduits en espéranto : il y a là de quoi s'occuper un bon moment! De plus, la revue espérantiste Monato (http://www.esperanto.be/fel/mon/, abonnement requis) publie chaque mois des critiques de livres qui pourraient t'intéresser.

Excellente citation de Saramago!

Très intéressante, cette citation de Saramago. On a tendance à oublier que si l'on peut découvrir les œuvres des auteurs étrangers, c'est que des traducteurs ont voulu les faire connaître au reste du monde.

Vraiment intéressant ton billet, Marc-André! Si je n'avais pas déjà fait des études en traduction, j'aurais eu le goût d'en entreprendre après t'avoir lu! ;-)

Date de modification :