La lecture et l’écriture pour renforcer les liens intergénérationnels

Publié le 13 mai 2024

La lecture offre de nombreux bienfaits. En plus de réduire le stress et de garder le cerveau en santé, elle serait même une alliée de la longévité et du bonheur. Quant à l’écriture, elle aurait des effets positifs sur la mémoire de travail et pourrait notamment aider à soulager les douleurs physiques et psychologiques. La pratique de ces deux activités pourrait-elle aussi favoriser le renforcement des liens intergénérationnels? Personnellement, j’en suis certaine. Voici des activités de lecture et d’écriture favorisant le rapprochement entre des personnes adultes et aînées.

Une vie, une odyssée

Quand j’étais petite, pendant tout un hiver, ma mère a passé ses dimanches après-midi à discuter avec ma grand-mère et à prendre des notes. Quelques mois plus tard, chaque petite-fille et petit-fils recevait en cadeau un livre écrit par ma mère et publié à compte d’auteure : la biographie de grand-maman. Étant donné que j’étais encore toute jeune quand ma grand-mère a quitté ce monde, j’ai pu connaître son histoire grâce à ce livre. Les mémoires d’une personne chère sont un précieux souvenir et racontent parfois une époque ou des lieux que nous n’avons pas connus.

Si vous n’avez pas la plume pour faire cet exercice, vous trouverez facilement en librairie des livres à personnaliser, avec des espaces pour mettre des photos. Offrez-en un à une personne que vous aimez et aidez-la à consigner ses souvenirs. Rien ne vous oblige à créer un récit chronologique, vous pouvez choisir ensemble un thème ou une période : les voyages, les traditions des Fêtes, les années 70, etc. Un cahier, des crayons et des photos suffiront à créer un bel album souvenir.

Une correspondance à l’ancienne

Avez-vous déjà entretenu une correspondance avec une personne de votre entourage? Pour ma part, trouver une lettre d’un proche dans mon courrier me fait grand plaisir. Proposez à une personne âgée d’établir une correspondance régulière, selon le temps libre dont vous disposez respectivement.

Pourquoi est-il préférable d’écrire à l’ancienne, avec un crayon et du papier, dans cette ère technologique? L’écriture manuscrite stimule plusieurs zones cérébrales, dont celles liées à la motricité, à la réflexion et à la mémoire. Ces bienfaits sont valables pour tout le monde, jeunes et moins jeunes! De plus, chaque personne a une écriture qui lui est propre, ce qui rend les messages rédigés à la main beaucoup plus personnels que ceux tapés avec un clavier. Il peut être plaisant d’apporter stylo et papier dans différents lieux pour écrire vos lettres : dans un café, au musée, en pique-nique… Personnellement, j’ai toujours de quoi écrire dans mon sac!

Si le quotidien n’est pas un sujet qui vous inspire, décrivez le lieu où vous êtes, un repas que vous avez savouré, le livre que vous êtes en train de lire ou un rêve que vous caressez. Vous pouvez aussi déterminer un thème différent à chaque échange – sans toutefois vous y contraindre.

Un cercle de lecture adaptable

La lecture est une activité qui se pratique de mille et une façons. Pourquoi la première image nous venant à l’esprit devrait-elle être celle d’une personne seule sur son sofa avec son livre? Faites de la lecture une occasion de stimuler les rencontres.

Trouvez un lieu, invitez une ou plusieurs personnes, et explorez la littérature avec créativité. Lire un roman entier est trop long pour les membres du cercle de lecture? Choisissez des nouvelles, de la poésie ou des extraits d’ouvrages. Si certaines personnes ont des difficultés de lecture, lisez à voix haute devant le groupe ou proposez des livres audio. Vous en trouverez d’ailleurs une panoplie à la Bibliothèque des Amériques (s’ouvre dans un nouvel onglet) et sur la plateforme Radio-Canada Ohdio (s’ouvre dans un nouvel onglet). À plusieurs, vous pouvez même lire une scène d’une pièce de théâtre en jouant les personnages! Utilisez les outils technologiques pour celles et ceux qui ont de la difficulté à se déplacer ou qui doivent éviter les contacts. Et surtout, laissez place à la discussion et aux émotions!

Enfin, si vous habitez un milieu de vie partagé, comme un immeuble, vous pouvez aussi discuter avec le ou la propriétaire de la possibilité d’installer une bibliothèque itinérante ou une boîte à livres à proximité. En plus de faire des découvertes littéraires intéressantes, vous pourriez faire de belles rencontres!

Un sentiment de bien-être

La lecture et l’écriture permettent de nouer des liens et de briser l’isolement. Voilà d’autres bienfaits que ces loisirs peuvent procurer lorsqu’on refuse de les classer parmi les activités solitaires, étiquette qu’on leur accole souvent. Cependant, je n’ai pas encore nommé leur principal bienfait. À mon avis, elles sont susceptibles de créer de la joie, une émotion liée au bien-être global des êtres humains. Faites preuve de créativité! Et n’oubliez pas que ce que l’on nourrit grandit!

Sources

Voir les sources consultées

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles des personnes qui les ont rédigés. Elles ne reflètent pas nécessairement celles du Portail linguistique du Canada.

En savoir plus sur Marise Guay

Marise Guay

Marise Guay

Marise Guay a obtenu un baccalauréat en traduction et a commencé sa carrière au Bureau de la traduction comme traductrice. Elle a ensuite occupé des fonctions de langagière-analyste et s’est concentrée sur la création de contenu linguistique et la communication claire. Ses tâches se sont diversifiées pour englober la gestion de contenu Web, la rédaction de messages promotionnels et la création de publications pour les médias sociaux.

 

Catégories

 

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Participez à la discussion et faites-nous part de vos commentaires!

Commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Français