Main page content

barre oblique

Warning

This content is available in French only.

Sur cette page

La barre oblique (slash en anglais) se nomme aussi simplement l’oblique. Relativement jeune, ce signe de ponctuation a commencé à se glisser dans les textes au XXe siècle pour remplacer une conjonction de coordination.

Les synonymes barre transversale, barre de fraction et trait oblique sont rares.

Fonctions

La barre oblique a plusieurs fonctions, qui sont décrites ci-dessous.

Pour indiquer un choix

Dans la langue générale, on recourt souvent à la barre oblique pour indiquer qu’on a le choix entre deux possibilités :

  • La date où/à laquelle nous avons rendez-vous avec le directeur
  • On peut écrire sans faute : clef/clé, aigüe/aiguë, évènement/événement.

Pour opposer ou rapprocher

La barre oblique sert également à opposer ou rapprocher deux notions, ou encore à séparer divers aspects d’une même réalité :

  • entrée/sortie
  • ouvert/fermé
  • les homonymes on/ont
  • word processing / traitement de texte

Dans les abréviations

La barre oblique fait partie de certaines abréviations consacrées :

  • N/réf. (= notre référence)
  • V/réf. (= votre référence)
  • s/o (= sans objet)
  • c/c (= compte courant)

Voir aussi abréviations, sigles et symboles (liste alphabétique).

Dans les fractions

La barre oblique est le symbole de la division dans les fractions :

  • 2/3 des revenus
  • arriver 9/100 de seconde avant l’adversaire
  • utiliser une carte au 1/175 000 (et non 1/175 000e, car il faut s’abstenir de faire suivre la fraction d’un e en exposant)

Voir aussi fractions.

Comme équivalent de sur

Dans l’expression en chiffres de la pression artérielle pour remplacer la préposition sur :

  • avoir une pression artérielle de 130/80 (se lit : cent trente sur quatre-vingts)

Comme équivalent de par, à ou de

Dans les unités de mesure, la barre oblique est l’équivalent des prépositions par, à ou de :

  • 15 km/h (kilomètres à l’heure)
  • gagner 15 $/h (dollars de l’heure)
  • 3 m/s (mètres par seconde)
  • 635 hab./km² (habitants par kilomètre carré)
  • 25 images/seconde (images par seconde)

Selon une norme de l’AFNOR qui remonte à 1951, la barre oblique ne doit être employée qu’avec les symboles des unités de mesure. Il serait fautif d’écrire :

  • Il roule à la vitesse de 200 kilomètres/heure.

Il faudrait plutôt écrire :

  • Il roule à la vitesse de 200 kilomètres à l’heure.
  • Il roule à la vitesse de 200 km/h.

Toutefois, dans la réalité, cette règle n’est pas absolue. De nombreux ouvrages contiennent des exemples d’unités de mesure, écrites au long, qui sont employées avec la barre oblique plutôt qu’avec les prépositions par ou à.

Voir aussi quotient.

Dans l’expression et/ou

L’expression et/ou n’est plus à proscrire. Elle signifie qu’il y a possibilité d’addition ou de choix. Pour plus de renseignements, voir et/ou.

Pour la pagination

Dans la correspondance, on utilise souvent la barre oblique, avec les points de suspension ou non, pour indiquer que la lettre se poursuit sur la page suivante :

  • …/2
  • /2

Dans des contextes variés, notamment dans les télécopies, on peut utiliser la barre oblique pour séparer les numéros de page du nombre total de pages que contient le document. Ainsi, une page portant la mention 5/10 serait la cinquième d’un texte qui en comporterait dix.

Dans les adresses URL

La barre oblique sert à séparer les sous-répertoires dans les adresses URL :

  • La rubrique Voyager en avion du site Canada.ca se trouve à l’adresse http://voyage.gc.ca/avion.

Pour la citation de vers

Dans les poèmes, chansons ou prières exprimés dans un texte continu, la barre oblique sert à indiquer un changement de ligne. La barre oblique est précédée et suivie de l’espace, et chaque vers ou bout de phrase commence par une majuscule :

  • L’amiral Larima / Larima quoi / La rime à rien / L’amiral Larima / L’amiral rien (Jacques Prévert)

Pour former des expressions elliptiques

Comme la barre oblique peut remplacer des prépositions ou des conjonctions, elle sert fréquemment à former des expressions elliptiques :

  • Voilà pour la différence artisan/bourgeois (E. Le Roy Ladurie) (= la différence entre l’artisan et le bourgeois)

Il faut toutefois se garder d’abuser de ce procédé, car les expressions ainsi créées peuvent être difficiles à lire à haute voix. Elles peuvent aussi être difficiles à comprendre et prêter à confusion.

Emploi fautif de la barre oblique (au lieu du trait d’union)

On emploie parfois la barre oblique à tort. Il faut plutôt mettre le trait d’union dans des expressions comme :

  • les relations employeur-employé (et non : employeur/employé)
  • la relation père-fils (et non : père/fils)
  • l’accord Canada-France (et non : Canada/France)
  • une année-personne (et non : année/personne)
  • le dialogue Nord-Sud (et non : Nord/Sud)
  • la guerre Iran-Iraq de 1980 à 1988 (et non : Iran/Iraq)

Espace avant et après la barre oblique

Barre oblique entre deux mots, lettres ou symboles

En règle générale, on ne met pas d’espace avant et après la barre oblique qui sépare deux mots simples, deux lettres ou deux symboles :

  • marche/arrêt
  • brakeman/serre-freins
  • et/ou
  • s/o
  • km/h

Barre oblique entre des termes contenant plus d’un mot

Par contre, dans une paire de termes séparés par la barre oblique, dès qu’un des deux termes contient plus d’un mot, on fait précéder et suivre la barre oblique d’une espace :

  • proofreading / correction d’épreuves
  • land surveyor / arpenteur-géomètre
  • Language and Society / Langue et société

Uniformité dans le texte

Il faut cependant veiller à l’uniformité dans un texte où il y aurait plusieurs paires de termes séparés par la barre oblique. On évitera ainsi d’avoir, par exemple, surname/nom à côté de first name / prénom.

Si le texte contient une majorité de paires de mots simples et courts, on peut préférer ne pas mettre d’espace avant et après la barre oblique, et ce, dans tout le texte.

À l’inverse, si le texte contient une majorité de paires de mots plus longs, on peut opter pour l’espace avant et après la barre oblique dans tous les cas. Par exemple, on pourra le faire dans les formulaires bilingues et dans tout autre document où du texte anglais est juxtaposé à du texte français, puisque les textes en question contiennent généralement plus d’un mot.

  • Instructor’s signature / Signature du directeur ou de la directrice de cours
  • Association de l'industrie de la langue / Language Industry Association

Règles en anglais pour l’espace

En ce qui concerne l’espace avant et après la barre oblique, les règles décrites ci-dessus s’appliquent également à l’anglais.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: