Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique permet de faire une recherche par mots clés ou par thème pour trouver rapidement réponse à des questions sur la langue ou la rédaction en français et en anglais. Pour en apprendre davantage sur cet outil de recherche, consultez la section À propos du Navigateur linguistique.

Première visite? Découvrez comment faire une recherche dans le Navigateur linguistique.

Rechercher par mots clés

Champs de recherche

Rechercher par thème

Faites une recherche par thème pour accéder rapidement à toutes les ressources linguistiques du Portail associées à un thème en particulier.

À propos du Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique cherche simultanément dans tous les outils d’aide à la rédaction, jeux et billets de blogue du Portail linguistique du Canada. Il vous donne accès à tout ce dont vous avez besoin pour bien écrire en français et en anglais : articles sur des difficultés de langue, recommandations linguistiques, tableaux de conjugaison, suggestions de traductions et bien plus.

Pour trouver la traduction d’un terme ou la réponse à vos questions d’ordre terminologique dans un domaine spécialisé, consultez TERMIUM Plus®.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats 1 à 10 de 141 (page 1 de 15)

Homonymes : verre, vert et autres vers!

Jeu en français portant sur les homonymes « verre », « vert », « vair », « ver » et « vers »Verre, vert, vair, ver, vers… Que de façons d’écrire ce son! Les homonymes sont des mots qui se prononcent ou s’écrivent de la même façon, mais qui ont des sens différents. Pour choisir le bon, il faut penser au contexte et au sens de la phrase. Pour en savoir plus sur les homonymes, consultez l’article homonyme/homographe/homophone.Trouvez l’homonyme qui est bien orthographié pour compléter chacune des phrases suivantes.1. J’adore les de Jacques Prévert, mon poète préféré!verresvertsvairsvers2. J’adore le jus d’orange, j’en bois un grand tous les matins!verrevervairvertvers3. Elle porte toujours quelque chose de à la Saint-Patrick.verrevertvairververs4. Les pantoufles de Cendrillon, dans le conte original de Perrault, étaient faites en , une fourrure d’écureuil.verrevertvairververs5. J’ai trouvé un énorme de terre en jardinant aujourd’hui.verrevertvairververs6. Il s’agit d’un pas de géant une utilisation plus transparente du budget.verrevertvairververs7. Bébé, il se baignait nu comme un dans la pataugeoire de la cour!verrevertvairververs8. Le canard colvert nageait le bec à demi ouvert le marais à la recherche de vers.verrevertvairververs9. Le chef du Parti en a entendu des vertes et des pas mûres pendant sa tournée.verrevertvairververs10. Envers et contre tout, elle a finalement reçu ses fumés à temps pour son vol vers la Floride.verresvertsvairsvers  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 53 120

Anglicismes lexicaux : voyez-y plus clair!

Jeu portant sur les anglicismes lexicaux, des mots empruntés presque tels quels à l'anglais.Les calques de l’anglais sont fréquents dans un contexte de dualité linguistique. Insidieux, ils se faufilent subtilement dans nos textes et nos conversations; on n’y voit souvent que du feu! Les anglicismes lexicaux, comme parking, sont les plus faciles à reconnaître. Repris intégralement de l’anglais, ils conservent la même forme graphique et le même sens en français.Voyons si vous trouverez le mot qui convient dans les phrases suivantes ou si vous tomberez dans le piège!1. Il est de retour .à la barre des témoinsdans la boîte des témoinsdans le box des témoins2. On doit sur sa stratégie si on veut gagner!se focussergarder le focusse concentrer3. Séraphin était .cheappingregrippe-le-sou4. Il y a des à vélos à côté de l’immeuble.cadresrackssupports5. On recommande la de cet employé.rétrogradationdémotion6. C’est un petit garçon .insécureanxieux7. J’ai , car j’en avais assez.logé une plaintedéposé une plainteplacé une plainte8. Savez-vous ce que c’est vraiment, ?faire du tempsêtre en dedansfaire de la prison9. J’ai acheté chez le concessionnaire.un démonstrateurune voiture d’essaiun démo10. On vous sert votre whisky avec des ?glaçonscubes glacéscubes de glace  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 30 795

Homonymes : lait, laid et les autres!

Jeu où il faut choisir entre les homonymes davantage, d'avantage et d'avantagesLait, les, l'est… Des mots qui se prononcent de la même façon, mais qui s'écrivent différemment. Pour choisir la bonne orthographe, il faut bien penser au contexte et au sens de la phrase.Voyons si vous pourrez faire le bon choix dans les phrases suivantes.1. Délicieux, ce fromage au de bufflonne!laidlaielaitlaits2. Cet agencement de couleurs me semble particulièrement .laidlaielaitles3. Combien de sangliers et de élevez-vous? laidslaieslaitsles4. L'envoi du bulletin électronique a posé des problèmes. Je doute que tous les abonnés reçu.laientl'aientlesl'est5. Marisol a toute une collection de de beauté.laidslaieslaitsles6. Voici les deux numéros qui manquaient à votre collection. Vous avez tous maintenant.l'aientlesl'esl'est7. Adorable, tu depuis toujours, mon cher Éric!l'aieslesl'esl'est8. Je sais que Geneviève est experte dans ce domaine. Sara aussi?l'aie-t-elleles-t-ellel'es-t-ellel'est-elle9. Il faudrait que je pour 17 h demain. C'est possible?l'aiel'aitl'estles10. Tu vois, Lisa lit dans tes pensées! Elle t'a fait suivre le dernier rapport sans que tu demandé.l'aiel'aieslesl'es  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 22 291

Accord de quel que soit

Jeu dans lequel il faut accorder correctement l'expression quel que soit.Les expressions construites avec les mots quel, quel que et quelque donnent parfois du fil à retordre.Cependant, bien écrire les expressions quel que soit et quel qu’il soit, ça n’a rien de sorcier! Il suffit de trouver à quel mot l’expression se rapporte, puis de faire l’accord en conséquence.À vous de jouer!1. J’accueillerai mes copains à l’aéroport leur heure d’arrivée.quel que soitquelle que soitquels que soientquelles que soient2. vos préférences, nous avons les outils qu’il vous faut!Quel que soitQuelle que soitQuels que soientQuelles que soient3. son horaire, il trouve du temps pour jouer avec ses petits-enfants.Quel que soitQuelle que soitQuels que soientQuelles que soient4. Claude sait toujours où dénicher de bonnes aubaines, la saison.quel que soitquelle que soitquels que soientquelles que soient5. Je sais qu’elle continuera d’avancer les obstacles qui se dresseront sur sa route.quel que soitquelle que soitquels que soientquelles que soient6. La vice-présidente voudra sûrement entendre tes recommandations, .quel qu’il soitquelle qu’elle soitquels qu’ils soientquelles qu’elles soient7. Ils aiment tout ce que tu proposes. Ils aimeront sûrement ton nouveau projet, .quel qu’il soitquelle qu’elle soitquels qu’ils soientquelles qu’elles soient8. Nos préférences, nos objectifs, nos valeurs, , influencent souvent nos choix.quel qu’il soitquelle qu’elle soitquels qu’ils soientquelles qu’elles soient9. J’achèterai sûrement les prochaines bottes de cette collection, la hauteur du talon!quel que soitquelle que soitquels que soientquelles que soient10. Je te parie que Martin viendra à bout des hésitations de Luc, .quel qu’il soitquelle qu’elle soitquels qu’ils soientquelles qu’elles soient  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 20 575

afférant/afférent

Article sur les mots afférant et afférent.
L’usage préfère l’adjectif afférent au participe présent afférant, dérivé du verbe afférer : La part afférente à chacun des associés. (plutôt que : La part afférant à chacun des associés.) Il est à noter que l’adjectif afférant(e) n’existe pas en français. Y afférent La construction y afférent est considérée comme vieillie. De nos jours, elle ne s’emploie plus que dans les domaines juridique et administratif : le document y afférent les pièces y afférentes
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 16 937

Participe présent : jongler avec les mots en –ant

Jeu sur le participe présent.Il existe une foule de mots qui se terminent en –ant. Généralement, le participe présent, l'adjectif et le nom correspondant s'écrivent de la même façon. Par contre, l'accord diffère. Saurez-vous reconnaître la nature des mots en –ant indiqués dans ces phrases?Nota : Afin d'ajouter un élément de difficulté, tous les mots en –ant sont au masculin singulier.1. Les enfants (jouant), nous avons pu bavarder tranquillement.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses2. Les nombreux (participant) arriveront dès demain.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses3. Le directeur a convoqué une réunion urgente, toute chose (cessant).participe présentadjectifnomaucune de ces réponses4. Les sentiers (zigzagant, zigzaguant) de cette montagne représentent tout un défi.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses5. Les voitures (zigzagant, zigzaguant) sur cette route représentent un grand danger.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses6. Elles écoutaient les éloges, (rougissant) parfois, mais toujours heureuses.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses7. (Président, présidant) du comité, madame Lupin participe à toutes les réunions.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses8. Les enfants allaient (clopin-clopant) vers l'école.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses9. Les personnes se (fatiguant, fatigant) le plus vite sont priées de s'asseoir.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses10. (Président, présidant) le comité, elle participe à toutes les réunions.participe présentadjectifnomaucune de ces réponses  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 15 392

« Apporter », « emporter », « amener » ou « emmener »?

Jeu français portant sur les paronymes « apporter et emporter » et « amener et emmener ».Apporter et emporter ainsi que amener et emmener sont des paires de mots qui se ressemblent mais qui n'ont pas le même sens, et donc que l'on peut confondre facilement. On les appelle des paronymes.Choisissez le mot qui convient dans chaque phrase.1. Marguerite son sac à dos lorsqu'elle quitte la maison.apporteemporteamène2. Il a ses enfants à l'école avant de se rendre au café.emmenéamené3. -moi au bout de la terre. / -moi au pays des merveilles. (chanson de Charles Aznavour)EmmenezAmenez4. Nous suggérons aux touristes qui visitent le Nouveau-Brunswick d' leur maillot de bain.apporteremporteramener5. Des lignes souterraines l'électricité aux maisons de ce nouveau quartier.amènentapportent6. Lorsqu'elle ira au théâtre, Alex ses parents avec elle.emmèneraapporteraamènera7. Vous ne l' pas au paradis!apporterezemporterezamènerez8. Elle a quitté le village à pied en son fidèle compagnon Fido.emmenantemportant9. Lucienne avait un cadeau et un gâteau au souper d'anniversaire de Malik.amenéemportéapportéemmené10. Cette réforme a la création de nouvelles équipes de travail.amenéemmené  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 15 311

bâiller/bayer aux corneilles

Article sur les homonymes bâiller et bayer aux corneilles.
Il ne faut pas confondre les homonymes bâiller et bayer. Ces deux mots se prononcent de la même façon, mais ils n’ont pas le même sens. Bayer On écrit correctement bayer aux corneilles (et non : bâiller aux corneilles). Cette expression signifie « perdre son temps en regardant en l’air niaisement, rêvasser » : Il a bayé aux corneilles pendant tout le cours de mathématiques. Bayer est vieilli au sens de « rester la bouche ouverte ». Bâiller Bâiller signifie « ouvrir involontairement la bouche par une large inspiration ». On peut bâiller de sommeil, de fatigue, de faim, d’ennui. Bâiller tire son origine du latin bataculare, c’est-à-dire « tenir la bouche ouverte » : Ma fille bâillait de fatigue dans la voiture. Quel mauvais spectacle! J’ai bâillé du début à la fin. C’était plus fort que moi, j’ai bâillé d’ennui pendant la réunion.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 11 880

Homonymes : temps, t'en, tant de possibilités!

Jeu dans lequel il faut choisir la bonne façon d'écrire tan« Va-t'en tant qu'il est encore temps! »Les mots temps, t'en et temps sont des homonymes. Ils se prononcent de la même façon, mais s'écrivent différemment. Pour choisir la bonne orthographe, il faut bien penser au contexte et au sens de la phrase.Voyons si vous pourrez faire le bon choix dans les phrases suivantes.1. Ne fais pas, Érica! Nous arriverons à l'heure.tanttempst'entend2. Tout d'abord, tu la main droite comme ceci.tanttempstendtends3. La course a attiré des centaines de participants malgré le pluvieux.tanttempst'entends4. qu'à repeindre les armoires, nous pourrions aussi repeindre les murs.TantTaonTempsTends5. vite avant que les enfants voient ton déguisement!Va-t-enVa-t'enVas-t-enVas-t'en6. Qui tenait le rôle principal dans ce film, déjà? souviens-tu?TantT'enT-enTends7. Le spectacle commencera à 20 h tapantes, beau , mauvais .tant, tanttemps, tempstend, tend8. Nous poursuivrons nos démarches que l'affaire n'aura pas été réglée.tanttempst'entend9. « L'animal seul, monsieur, qu'Aristophane appelle hippocampéléphantocamélos dut avoir sous le front de chair sur d'os! »tant, tantt'en, t'entends, tendstemps, temps10. Comme le dit la chanson, « même en , je n'aurai pas le ,pas le  ».cent ans, tant, tantcent ans, temps, tempssans temps, tant, tantsentant, temps, temps  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 10 936

amer/âcre/acide/aigre/sur

Article sur les nuances de sens entre les termes amer, âcre, acide, aigre et sur et leurs dérivés.
Sur cette page Âcre/âpre Acide/acidulé Aigre/aigre-doux/aigrelet/aigri Amer Sur/suret/suri On confond souvent entre eux les adjectifs liés au goût amer, âcre, acide, aigre et sur, ainsi que leurs dérivés. Par exemple, le citron est acide et non amer; c’est l’écorce du citron qui est amère. De plus, du lait dont la date de péremption est dépassée n’est pas amer, il est aigre, sur, suri. On peut aussi dire qu’il a tourné, qu’il est caillé. Âcre/âpre Ces deux termes ont un sens très rapproché. Âcre : qui est très irritant au goût ou à l’odorat, qui brûle la gorge : une fumée âcre des odeurs âcres une saveur âcre Âpre : qui est rude au goût, qui racle la langue ou la gorge : un fruit âpre un vin âpre Acide/acidulé Acide : qui est piquant au goût Acidulé : 1 - qui est légèrement acide; 2 - qu’on a acidulé  Le citron, les fruits qui ne sont pas mûrs, la rhubarbe, etc. sont acides. Ce vin est acidulé avec des notes fruitées. (sens 1) J’adore les bonbons acidulés, mais je fais la grimace chaque fois que j’en mange un. (sens 2) Aigre/aigre-doux/aigrelet/aigri Aigre (sour en anglais) : 1 - qui est désagréable au goût ou à l’odeur en raison de l’acidité; 2 - qui est devenu acide en se corrompant (en parlant d’une substance) Remarque : Faire aigrir le lait, c’est le faire tourner. On peut aussi employer la locution tourner à l’aigre. Aigre-doux : qui a la saveur à la fois acide et sucrée, tel un mélange de vinaigre et de miel (les deux mots s’accordent en genre et en nombre) Aigrelet : qui est légèrement aigre Aigri (du verbe aigrir) : qui est rendu aigre (transitif), qui est devenu aigre (intransitif) La transpiration a une odeur aigre. Un vin bouchonné a une odeur et un goût aigres, il a tourné au vinaigre. Le lait, le yogourt et la crème sure peuvent devenir aigres à la chaleur ou quand ils sont périmés. Le chutney est un condiment aigre-doux fait de fruits cuits dans un sirop épicé et vinaigré jusqu’à une consistance proche de la confiture. Le porc à l’aigre-doux est souvent servi dans les restaurants chinois. La sauce aigre-douce se sert bien avec des croquettes de poulet. Ce soir, on mange du porc à la mangue et des oranges aigres-douces. Ce potage aigrelet est sublime. Le lait s’est aigri à la chaleur. Amer Amer : qui est désagréable au goût, mais produit parfois une sensation stimulante L’endive, le pamplemousse, la bile, certaines bières et le chocolat noir sont amers. Sur/suret/suri Sur : qui a un goût acide, légèrement aigre Suret : qui est légèrement sur Suri (du verbe surir) : qui est devenu aigre Une soupe qui n’est plus bonne est sure, surie, aigre. Les pommettes sont sures, surettes, acides. Il faut faire attention à l’orthographe de ces mots. Ils ne prennent pas d’accent circonflexe, contrairement à sûr (« de manière certaine » ou « qui ne présente aucun risque »).
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 10 397