Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique permet de faire une recherche par mots clés ou par thème pour trouver rapidement réponse à des questions sur la langue ou la rédaction en français et en anglais. Pour en apprendre davantage sur cet outil de recherche, consultez la section À propos du Navigateur linguistique.

Première visite? Découvrez comment faire une recherche dans le Navigateur linguistique.

Rechercher par mots clés

Champs de recherche

Rechercher par thème

Faites une recherche par thème pour accéder rapidement à toutes les ressources linguistiques du Portail associées à un thème en particulier.

À propos du Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique cherche simultanément dans tous les outils d’aide à la rédaction, jeux et billets de blogue du Portail linguistique du Canada. Il vous donne accès à tout ce dont vous avez besoin pour bien écrire en français et en anglais : articles sur des difficultés de langue, recommandations linguistiques, tableaux de conjugaison, suggestions de traductions et bien plus.

Pour trouver la traduction d’un terme ou la réponse à vos questions d’ordre terminologique dans un domaine spécialisé, consultez TERMIUM Plus®.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats 1 à 10 de 19 (page 1 de 2)

Tournures négatives : correctes ou pas?

Jeu dans lequel il faut déterminer si l’idée de négation ou de restriction est bien expriméePour être bien construite, une phrase négative doit respecter certaines règles. À vous de voir si les phrases suivantes sont correctes ou incorrectes.1. Il n'y a pas de fumée sans feu.correcteincorrecte2. On a rarement l'occasion de passer toute une journée ensemble.correcteincorrecte3. Je n'ai pas vu aucun concert de jazz cet été.correcteincorrecte4. Non, je ne regrette rien.correcteincorrecte5. Nous en n'aurons jamais assez.correcteincorrecte6. Lucia ne pouvait imaginer une maison plus charmante.correcteincorrecte7. À ma connaissance, personne a réussi toutes les épreuves.correcteincorrecte8. Elles ont une équipe du tonnerre! Rien ne pourra les arrêter.correcteincorrecte9. Il ne faut pas le répéter à personne. Motus et bouche cousue!correcteincorrecte10. D'après la chanson, « ça ne vaut pas la peine de laisser ceux qu'on aime pour aller faire tourner des ballons sur son nez ».correcteincorrecte  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 15 596

Communication claire : évitez la double négation

Conseil qui vous aidera à produire des textes faciles à lire et à comprendre.
(Un sujet semblable est traité en anglais dans l’article clear communication: choose positive over negative phrasing.) En français, une phrase exprimant une négation comprend généralement un adverbe de négation (non, ne… pas, ne…rien, sans, etc.) ou un autre élément négatif, comme un adjectif à sens négatif (inutile, inefficace, inconfortable, etc.). Voici quelques exemples de phrases négatives : Marie a l’intention de ne rien faire pendant ses vacances. Tu ne peux pas refuser l’offre de Pierre. Selon certaines études, l’aspartame serait sans danger. Sa façon de faire sera sûrement inefficace. Mais si on ajoute une deuxième négation aux phrases ci-dessus, elles prennent un tout autre sens. En effet, une double négation équivaut à une affirmation : Communication claire : Exemples démontrant qu’une double négation équivaut à une affirmation Double négation Sens de la phrase Marie n’a pas l’intention de ne rien faire pendant ses vacances. Marie a l’intention de faire des activités pendant ses vacances. Tu ne peux pas ne pas refuser l’offre de Pierre. Tu ne peux pas accepter l’offre de Pierre. Selon certaines études, l’aspartame ne serait pas sans danger. Selon certaines études, l’aspartame serait dangereux. Sa façon de faire ne sera sûrement pas inefficace. Sa façon de faire sera sûrement efficace. Avez-vous buté sur l’une ou l’autre de ces doubles négations? Si c’est le cas, ce n’est pas surprenant! La double négation nuit à la compréhension; c’est pourquoi il est préférable de l’éviter, par souci de clarté. Nota : Il faut faire attention car, dans la langue parlée, on ne donne pas toujours à la double négation le sens d’une affirmation : « Il n’y a pas personne » a le sens de « il n’y a personne ». Bien entendu, cet emploi est fautif. Il est aussi recommandé d’éviter les expressions suivantes, qui sont très courantes. On peut soit les éliminer complètement, soit les remplacer par des tournures plus simples : Communication claire : Expressions à éviter et solutions Évitez Dites plutôt Vous n’êtes pas sans savoir que… Vous savez que… Vous savez sans doute que… Vous savez sûrement que… Vous n’avez pas été sans remarquer que… Vous avez remarqué que… Vous avez sans doute remarqué que… Vous avez sûrement remarqué que… Vous n’êtes pas sans avoir entendu dire que… Vous avez sans doute entendu dire que… Vous avez sûrement entendu dire que… Vous n’êtes pas sans ignorer que*… * Attention : Il ne faut pas employer cette expression au sens de vous n’êtes pas sans savoir. Vous ignorez sans doute que… Vous ignorez sûrement que… Donc, pour résumer : non + non = oui. Étrange, n’est-ce pas? Alors, pourquoi alourdir votre texte et compliquer la vie de vos lecteurs en écrivant des doubles négations? Optez pour des tournures affirmatives. Elles sont beaucoup plus claires.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 9 059

et non/et non pas

Article sur les expressions et non et et non pas.
Quand on dit d’abord ce qui est, et ensuite ce qui n’est pas, on a le choix d’employer et non ou et non pas : En français, trivial a le sens de vulgaire, et non d’insignifiant. En français, trivial a le sens de vulgaire, et non pas d’insignifiant. Avec l’article partitif, on doit employer pas seul : Ils avaient de la nourriture, mais pas d’eau.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 4 886

ne… point

Article sur la locution de négation ne… point.
La négation composée ne… point, équivalant à ne… pas, était utilisée autrefois, mais aujourd’hui, son emploi est considéré comme vieilli, littéraire ou régional : Ventre affamé n’a point d’oreilles. Je n’ai point remarqué. Vous ne m’écoutez point. La locution ne… point est employée dans certaines régions de la Nouvelle-Écosse et au Québec. Renseignements complémentaires Voir aussi ne (adverbe de négation), ne… goutte, ne… pas et ne… que.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 3 884

Défi grammatical : les difficultés se suivent et ne se ressemblent pas

Jeu français sur des difficultés grammaticales variées, préparé par madame Linda de Serres, docteure en psycholinguistiqueConnaissez-vous bien la grammaire? Découvrez-le en répondant à ces quelques questions préparées par madame Linda de Serres, docteure en psycholinguistique. Madame de Serres est professeure titulaire et chercheure au Département de lettres et communication sociale de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle s’intéresse notamment à la didactique des langues secondes et à l’alphabétisation des adultes.1. La phrase « Des ennuis, on en n’a jamais eu autant » comporte une faute. Laquelle?Il faut enlever l’adverbe de négation n’.L’adverbe de négation n’ est au mauvais endroit.Le participer passé du verbe avoir devrait s’accorder avec ennuis.La virgule est inutile.2. Dans laquelle des phrases suivantes le mot tout est-il toujours bien écrit?Tout ennuyée et toute honteuse, elle nous raconte tous ses malheurs.Toute ennuyée et toute honteuse, elle nous raconte tous ses malheurs.Tout ennuyée et tout honteuse, elle nous raconte tous ses malheurs.Toute ennuyée et tout honteuse, elle nous raconte tous ses malheurs.3. Laquelle de ces indications horaires est correctement écrite?Trois heures et demiTrois heures et demieTrois heures et demiesAucune de ces réponses4. Monsieur Sigouin s’est acheté une nouvelle voiture hier. Tiens, sa voisine aussi! Comment écrirait-on la même phrase dans son cas?Madame Rivard s’est achetée une nouvelle voiture hier.Madame Rivard s’est acheté une nouvelle voiture hier.5. Quelle est la phrase correctement écrite?Aucun des membres de l’équipe n’accepte cette proposition.Aucun des membres de l’équipe n’acceptent cette proposition.6. Écrivez correctement les nombres en toutes lettres : « Je suis à la page 200 de ce livre de 300 pages »?Je suis à la page deux cent de ce livre de trois cent pages.Je suis à la page deux cents de ce livre de trois cents pages.Je suis à la page deux cent de ce livre de trois cents pages.7. Lequel des mots suivants ne forme pas son féminin comme les autres?faisanpartisanpaysanmédian8. Complétez la phrase suivante : Vous ne regretterez pas les quelques dollars que vous aura ce hors-série.coûtécoûtéscoûtéecoûtez9. Quelle est la phrase correctement écrite?Prend-elle le train ou l’avion?Prend-t-elle le train ou l’avion?10. Quelle est la phrase correctement écrite?Nous travaillons ensemble depuis de longues années.Nous travaillons ensembles depuis de longues années.  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 3 691

non (adverbe de négation)

Article sur l’adverbe de négation non.
Il existe différentes façons d’exprimer la négation dans une phrase. Un des procédés est de placer l’adverbe de négation non devant : un adjectif Il est compétent, mais non rapide. un participe C’est un travail non terminé. un adverbe Placez cette boîte sous la table et non dessus. J’habite non loin de chez vous. un nom Pour ce travail, j’ai besoin d’un dictionnaire, non d’une grammaire. un pronom C’est lui qui ira et non moi. un verbe à l’infinitif Elle veut marcher et non courir. certaines prépositions Il y est arrivé non sans effort. Fonctions de non L’adverbe non sert à exprimer un refus ou à répondre de façon négative à une question : Vas-tu à la réunion demain? Non. Est-ce qu’il pleut? Non! L’adverbe non sert également à renforcer la négation lorsqu’il est placé en tête ou à la fin d’une phrase négative : Non, je n’ai pas besoin de cet article. Je n’ai pas besoin de cet article, non. L’ajout d’un adverbe, d’une conjonction ou d’une interjection à la négation non permet de lui donner plus d’intensité : Avez-vous déjà soumis de fausses déclarations? Bien sûr que non! J’espère que je ne te dérange pas. Mais non! Je croyais que vous aimiez ce restaurant. Eh bien! non. La répétition de non permet aussi de le renforcer : As-tu besoin d’aide? Non, non, ça ira. Renseignements complémentaires Voir aussi non- (préfixe), non plus, non/pas et non seulement.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 2 546

ne… pas

Article sur la négation ne… pas.
Sur cette page Place de ne et pas dans la phrase Emplois facultatifs de pas après ne Prononciation et liaison (on a/on n’a pas) Pas employé seul (phrases elliptiques) Préposition et article après ne… pas Accord du nom qui suit ne… pas Renseignements complémentaires Place de ne et pas dans la phrase Avec les temps de verbe simples, ne (ou n’) se place devant le verbe et pas se place après le verbe : Il ne neigera pas demain. N’oublie pas ça. / Ne l’oublie pas. Avec les temps de verbe composés, ne (ou n’) se place devant l’auxiliaire et pas se place après l’auxiliaire : Il n’aurait pas aimé venir. Je n’ai pas fini. Enfin, ne… pas se place devant un verbe à l’infinitif : Elle a choisi de ne pas garder le vêtement. Emplois facultatifs de pas après ne Même si ne est parfois employé seul dans des cas précis, il est généralement accompagné de pas : Je ne voudrais pas vous déranger. (et non : Je ne voudrais vous déranger.) La particule pas est toutefois facultative dans certains cas. On a le choix d’employer ne seul ou d’utiliser ne… pas dans les cas suivants : avec les verbes cesser, oser, pouvoir et savoir suivis d’un infinitif : Tu ne cesses de rire. / Tu ne cesses pas de rire. Il n’ose vous en parler. / Il n’ose pas vous en parler. Vous ne pouvez vous y rendre seul. / Vous ne pouvez pas vous y rendre seul. Je ne saurais vous dire. / Je ne saurais pas vous dire. avec le verbe savoir dans le sens de « être certain » : Je reviendrai, mais je ne sais quand. / Je reviendrai, mais je ne sais pas quand. parfois avec les verbes bouger, daigner et manquer de suivi d’un infinitif : Il eut si peur qu’il ne bougea (pas). La chaise était si sale qu’il ne daigna (pas) s’y asseoir. Ces gens qui ne manquent (pas) d’aller droit au but. dans l’expression archaïque n’avoir de cesse que, qui signifie « ne pas avoir de répit ou de repos avant que » ou « ne pas s’arrêter tant que… ». On pourrait également utiliser n’avoir pas de cesse que ou n’avoir point de cesse que. Prononciation et liaison (on a/on n’a pas) Lorsque le pronom on est suivi d’un verbe commençant par une voyelle, la prononciation est la même dans une phrase affirmative ou négative en raison de la liaison du mot on avec le verbe qui suit. À la forme négative, il ne faut donc pas oublier de mettre le n’ devant le verbe : On n’entend pas très bien. (et non : On entend pas très bien.) De plus, à l’oral, on a tendance à ne pas prononcer la particule ne en mettant l’accent sur le pas, mais le ne est nécessaire à l’écrit : Je n’ai pas de maillot de bain. (plutôt que : J’ai pas de maillot de bain.) Pas employé seul (phrases elliptiques) Dans les phrases elliptiques (dans lesquelles il manque des mots), on emploie pas sans le ne : Pourrais-tu répondre à cette personne? Oui, pas de problème. (ellipse de : Oui, il n’y a pas de problème.) Irez-vous au bureau quand même? Pas aujourd’hui. (ellipse de : Je n’irai pas aujourd’hui.) Ça te tenterait de venir prendre un café? — Pourquoi pas? (ellipse de : Pourquoi ça ne me tenterait pas?) Il est mignon, mais pas très gentil. (ellipse de : Il est mignon, mais il n’est pas très gentil.) Préposition et article après ne… pas À la forme affirmative, les déterminants partitifs du, de la, de l’ et des ainsi que les déterminants indéfinis un, une et des deviennent de (ou d’) à la forme négative, sauf avec le verbe être : Je n’ai pas bu de café. (mais : J’ai bu du café.) Il n’a pas invité d’amis à son anniversaire. (mais : Il a invité des amis à son anniversaire.) Je n’ai pas reçu de bonne nouvelle. (mais : J’ai reçu une bonne nouvelle.) Ce n’est pas une personne fiable. (verbe être) Ce ne sont pas des personnes fiables. (verbe être) Voir aussi de/des. Accord du nom qui suit ne… pas Le nom qui suit ne… pas se met au singulier ou au pluriel : Il n’a pas fait de faute(s) d’orthographe. Je n’ai pas de projet(s) d’avenir. La même règle s’applique avec ne… point, ne… guère, ne… jamais, etc. Renseignements complémentaires Voir aussi ne (adverbe de négation), ne… goutte, ne… point et ne… que.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 2 235

ne (adverbe de négation)

Article sur la négation ne.
Sur cette page Ne dans une comparaison Ne avec douter, nier, contester, etc. Ne avec empêcher que Renseignements complémentaires L’adverbe de négation ne est employé obligatoirement seul dans les cas suivants : dans certains proverbes et dans certaines expressions figées, comme : qu’à cela ne tienne ne vous déplaise n’ayez crainte dans certaines phrases qui expriment une condition : si je ne m’abuse si je ne me trompe avec les verbes avoir et savoir suivis du pronom interrogatif que et d’un infinitif : il n’a que faire de ces railleries il ne sait que répondre Ne dans une comparaison Lorsqu’une phrase contient une comparaison d’inégalité, notamment après les adverbes aussi, plus, moins, mieux, autre, autrement, meilleur, moindre, pire et plutôt, on applique généralement la règle qui suit : Si la phrase est affirmative, on fait précéder le verbe de la subordonnée de ne : Le cours du dollar baisse beaucoup plus qu’il ne remonte. Si elle est négative ou interrogative, on ne met pas ordinairement de ne dans la subordonnée : Jamais on n’a connu de grève aussi longue que celle-ci l’a été. (et non : que celle-ci ne l’a été) Ne avec douter, nier, contester, etc. Avec des verbes exprimant le doute ou la négation comme douter, nier, contester, etc., on ne met jamais de ne dans la subordonnée si ces verbes sont employés affirmativement : Je doute qu’il vienne. (et non : Je doute qu’il ne vienne.) S’ils sont employés négativement ou interrogativement, l’utilisation de ne est facultative : Je ne doute pas qu’il (ne) faille intervenir. La langue moderne tend de plus en plus à supprimer le ne. Ne avec empêcher que En principe, l’emploi de ne est facultatif, que le verbe empêcher soit à l’affirmative, à la négative ou à l’interrogative. Mais il est souvent omis dans l’usage actuel, surtout si empêcher est à la forme négative ou interrogative : Ils ont travaillé fort pour empêcher que la crise (ne) prenne des proportions gigantesques. La direction pourra-t-elle empêcher que la grève (n’) éclate? Renseignements complémentaires Voir aussi ne explétif, ne… goutte, ne… pas, ne… point et ne… que.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 2 042

négation

Article général sur la négation (négation totale ou partielle, procédés de négation, double négation).
Sur cette page Négation totale Négation partielle Procédés de négation Double négation Renseignements complémentaires Il existe deux types de négation : la négation totale (ou absolue) et la négation partielle (ou relative). Négation totale La négation totale sert à nier l’ensemble de la phrase. Pour ce faire, on utilise la locution adverbiale ne pas. Il n’a pas beaucoup de chance. Il ne l’a pas vue. Voir ne (adverbe de négation) et ne… pas. Négation partielle La négation partielle sert à nier un seul des éléments de la phrase. On emploie alors la particule ne accompagnée d’un : déterminant indéfini : aucun, nul Je n’ai trouvé aucune robe qui me plaisait. pronom indéfini : personne, rien Personne n’est venu se présenter. Elle n’a rien à dire d’intéressant. adverbe : guère, jamais, nulle part, plus Je n’ai plus de motivation au travail. Procédés de négation Il existe différents procédés pour exprimer la négation, tels que : l’emploi des adverbes de négation non et ne l’emploi d’une locution adverbiale de négation l’ajout d’un préfixe à valeur négative (im–, ir–, in–, dé–) le choix d’un verbe à sens négatif l’emploi d’une préposition ou d’une conjonction à valeur négative Emploi des adverbes de négation non et ne La négation s’exprime généralement avec les mots non ou ne suivis d’un mot comme pas, jamais, rien ou personne. La particule ne s’élide en n’ devant une voyelle ou un h muet. Amélie ne sera jamais une élève modèle. Elle n’aime pas ses voisins. Il n’habite pas à Montréal. Emploi d’une locution adverbiale de négation Voici une liste partielle d’expressions servant à exprimer la négation dans une phrase, accompagnées d’exemples d’emploi. Locutions adverbiales marquant la négation et exemples d’utilisation Expression Exemple ne… aucun Je n’y vois aucun inconvénient. ne… aucunement Je n’y vois aucunement d’inconvénient. ne… goutte voir ne… goutte. Je ne m’y connais goutte en politique. ne… guère Elle ne participe guère aux activités. ne… jamais Il ne veut jamais aller au cinéma. ne… ni… ne voir ni. Ma sœur ne patine ni ne skie. ne… ni… ni voir ni. Nous n’avons apporté ni ballons ni jeux. ne… nul; ne… nulle Je n’ai nulle envie de partir. ne… nullement Notre retard ne l’a nullement vexé. ne… pas voir ne… pas. Je n’ai pas mis de sucre dans ton café. ne… pas du tout Elle n’a pas du tout aimé le film. ne… pas encore Elle n’est pas encore allée. ne… personne Vous n’avez joint personne au téléphone. ne… plus Je n’ai plus mal à la tête. ne… point voir ne… point. Elle n’a point de souvenirs de son anniversaire de trois ans. ne… rien Ils n’ont rien fait de mal. ne… toujours pas Il n’a toujours pas reçu de ses nouvelles. non plus voir non (adverbe de négation). Il n’a pas voulu y aller, lui non plus. Ajout d’un préfixe à valeur négative (im–, ir–, in–, dé–) Par exemple : il est impossible un objet irremplaçable un pronom indéfini décoller une étiquette déboucher un tuyau un climat d’insécurité Choix d’un verbe à sens négatif Par exemple : ignorer (= ne pas savoir) refuser (= ne pas accepter) mentir (= ne pas dire la vérité) haïr; détester (= ne pas aimer) abandonner (= ne pas continuer) Emploi d’une préposition ou d’une conjonction à valeur négative Prépositions sortir sans parapluie être contre l’idée de quelqu’un une partie de hockey hors concours Conjonctions Elle veut se baigner, mais elle a oublié son maillot de bain. Je n’ai pas trouvé mon document ni le tien. Il a pris un biscuit sans que sa mère le sache. Double négation On emploie une double négation lorsqu’on combine plusieurs mots à valeur négative. Une double négation équivaut à une affirmation : Il n’y a pas personne. (= il y a quelqu’un) Vous n’êtes pas sans ignorer… (= vous ignorez…) Il n’a pas rien. (= il a quelque chose) Vous n’êtes pas sans savoir que… (= vous savez que…) Remarque : Une erreur courante consiste à employer Vous n’êtes pas sans ignorer dans le sens de « Vous savez sans doute » plutôt que de « Vous ignorez sans doute ». Renseignements complémentaires Voir aussi ne explétif, ni, non (adverbe de négation) et non- (préfixe).
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 1 981

moins (à moins que… ne)

Article sur l’emploi du ne dans l’expression à moins que.
Le ne explétif est aujourd’hui facultatif après à moins que : J’irai à la plage, à moins que le temps en décide autrement. J’irai à la plage, à moins que le temps n’en décide autrement. Renseignements complémentaires Voir ne explétif.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 1 874