Contenu de la page principale

Dans quelle langue rêvez-vous?

Sur cette page

Publié le 
25 janvier 2021

Les rêves. Nous sommes chanceux d’en faire, mais encore plus chanceux lorsque nous nous en souvenons, pas vrai?

Magnifiques et terrifiants, lucides et irrationnels, pénétrants et vagues, les rêves se présentent dans toutes les teintes et toutes les intensités, tout comme la façon dont on les interprète. Certains arrivent à se souvenir d’aspects précis et détaillés de leurs rêves, mais hélas, la majorité n’en retient que de petits fragments épars, voire rien du tout. Les rêves sont constitués de nombreuses couches, ce qui en fait un sujet très complexe, mais il y a un élément qui me fascine et m’intrigue particulièrement : la langue dans laquelle nous rêvons.

Nous baignons dans la communication, même lorsque nous rêvons. Au fond, les rêves sont des images, belles, fantastiques, abstraites et chargées de messages, qui nous poussent souvent à chercher des réponses et du sens. Ce que nous vivons dans nos rêves nous semble aussi réel que les gens, les endroits, les sons, les goûts, les odeurs et les émotions que nous y découvrons. Un autre aspect fascinant des rêves est la langue qu’on y parle. Lorsqu’on leur demande dans quelle langue elles rêvent, les personnes unilingues donneront immédiatement la réponse évidente, mais étonnamment, celle-ci n’est pas nécessairement la bonne. Par contre, les personnes bilingues et polyglottes ne répondront pas nécessairement aussi vite à la question.

Selon ma propre expérience, la langue parlée dans mes rêves dépend des personnes que je rencontre et du milieu dans lequel je me trouve. À mon agréable surprise, lorsque j’ai vécu temporairement en Italie, je me suis réveillée plus d’une fois ravie de constater que j’avais rêvé en italien. Même si je parlais déjà italien, c’était la première fois que je rêvais dans la dolce lingua, et cela était probablement dû au fait que j’étais fortement exposée à cette langue puisque j’étais en pleine immersion linguistique. Si, par exemple, je rêve à un parent ou à un membre de ma famille, je le fais spontanément en espagnol, car c’est ma langue maternelle. Si je rêve à des amis ou si mon rêve se déroule dans un milieu anglophone, comme au travail, je rêve en anglais. Si je me trouve dans un lieu ou une foule hétérogène, un peu comme dans la vraie vie, la lingua franca sera aussi l’anglais. Toutefois, cela ne veut pas dire que je n’ai jamais rêvé que je parlais ou que j’entendais d’autres langues pendant mon sommeil profond.

Assez curieusement, j’ai déjà rêvé dans des langues que je suis incapable de parler ou de reconnaître. Cela ne m’est pas arrivé souvent, mais quand ce fut le cas, il m’a été impossible de noter les mots ou les sons entendus, car le rêve m’échappait avant que je puisse le retenir. Ainsi, même si je ne suis pas en mesure de fournir une liste concise de mots provenant d’une nouvelle langue exotique acquise par mon subconscient, mon objectif est que vous sachiez qu’il est tout à fait possible de rêver dans une autre langue que la nôtre. Dans mon cas, j’ai rêvé en allemand une fois, et aussi dans une autre langue que je ne suis pas vraiment capable de distinguer et qui n’existe peut-être même pas.

Mais une chose est sûre, il n’y a pas de « bien » ou de « mal » dans les rêves. Pour cette raison, et pour bien d’autres encore, je vous encourage à être attentif à vos rêves, en particulier à la langue qui y est parlée, la prochaine fois que vous vous souviendrez de quelque chose de précis. Pour conserver une trace de vos rêves, il peut être utile de garder un cahier sur la table de nuit afin de les y consigner. Vous pourriez être surpris de vos découvertes. En conclusion, je vous dis « Rêvez », au sens propre, et non au figuré, vous l’aurez compris.

Traduit par Céline Danis, Portail linguistique du Canada

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Lina Peralta

Lina Peralta

Lina est née à Bogotá, en Colombie, et vit à Montréal depuis 20 ans. Formée en langues modernes et riche d’une dizaine d’années d’expérience dans le transport aérien, elle est passionnée par le voyage, les langues et la cuisine. Outre l’anglais et le français, Lina parle couramment l’espagnol et l’italien. En plus d’aimer les langues, elle est douée pour l’écriture. Elle est enchantée de pouvoir contribuer au Portail linguistique du Canada.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

J'ai adoré votre billet! Je ne parle que l'anglais et le français, mais je reconnais bien mon expérience personnelle dans votre récit. Vous trouvez peut-être intéressant l'article du psychologue suisse François Grosjean paru en 2011 sur ce sujet. Il confirme la plupart de vos impressions et explique certaines expériences. https://www.psychologytoday.com/intl/blog/life-bilingual/201103/thinking...

Salut Pascale,

Je suis heureuse que vous ayez apprécié le billet. Le monde des rêves, c’est tout simplement fascinant.

Merci pour la suggestion, je vais me renseigner :).

Date de modification :