récépissé / reçu

Warning

This content is available in French only.

On appelle du nom de récépissé tout écrit constatant le dépôt (dépôt 1, dépôt 2) ou la réception de pièces, d’objets, de marchandises, d’envois postaux ou de fonds. Récépissé muni du sceau (sceau 1, sceau 2) postal. Cette forme de reçu peut également se rapporter aussi bien à une demande, à une lettre qu’à une somme d’argent. « Toute demande de création d’une station uvale est adressée au préfet, qui en donne récépissé. »

Étant un document attestant qu’un objet (formulaire, déclaration, marchandises) a été reçu en communication ou en dépôt, le récépissé est un accusé de réception. Par exemple, le récépissé d’entrepôt est un « écrit par lequel l’entreposeur reconnaît avoir reçu pour entreposage des marchandises qui ne lui appartiennent pas ». Récépissé de consignation, de prise en charge. Décret sur le récépissé de création d’entreprise. Lois sur les récépissés d’entrepôt. Récépissé négociable, non négociable. Négociabilité d’un récépissé. Contenu du récépissé. Nature contractuelle du récépissé. Perte, destruction du récépissé. Duplicata du récépissé. Établir un récépissé. Délivrer, fournir, remettre un récépissé. Présenter, produire, exhiber un récépissé. Transférer un récépissé. Être détenteur, propriétaire d’un récépissé, d’une formule de récépissé.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: