bigot, bigotte

Warning

This content is available in French only.

Le français ne donne qu’un seul sens au substantif bigot, celui de personne excessivement dévote. Au Canada, certains lui donnent à tort le sens de son pendant anglais "bigot", celui de personne intolérante dont les opinions sont fondées sur des préjugés, par exemple pour les questions concernant l’égalité linguistique ou la Charte canadienne des droits et libertés. « Elle n’a pas voulu leur lancer la pierre, estimant qu’ils n’étaient ni racistes ni bigots, mais qu’ils avaient tout simplement peur de l’inconnu. » On devra plutôt qualifier ces personnes de fanatiques, de sectaires ou d’intolérantes.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: