audit / auditer / auditeur, trice / vérificateur, trice / vérification / vérifier

Warning

This content is available in French only.

Plusieurs lexicographes n’enregistrent pas les mots audit (prononcer le t) et auditer. Il est vrai qu’en comptabilité ce n’est pas un [auditeur] qui vérifie les comptes, mais un vérificateur ou un expert-comptable. On dit que le vérificateur examine, vérifie les comptes, et non qu’il les [audite]. « Le vérificateur de la province ("Provincial Auditor") est chargé de vérifier ("audit") chaque année les comptes et les états financiers de la Commission. » Au palier fédéral, le fonctionnaire du Parlement que l’on charge de vérifier les comptes publics est le vérificateur général, et non l’[auditeur général].

Dans le droit des affaires, lorsqu’il est question non plus de l’expert-comptable, mais du juriste appelé à vérifier la structure et la situation juridiques d’une entreprise, les néologismes audit (des audits), auditer et auditeur, sous l’influence de l’anglais américain, s’emploient couramment en France en matière d’audit juridique, mission d’investigation confiée à un cabinet d’audit ou à un juriste-auditeur dans le cadre d’un contrat d’audit. Mission, programme d’audit.

Au Canada, l’anglicisme audit et ses dérivés sont inutiles puisque c’est le terme vérification juridique qui désigne cette réalité nouvelle. Vérificateur, vérificatrice juridique. Juriste-vérificateur, juriste-vérificatrice. Cabinet de vérificateur juridique. Contrat, mission, programme de vérification juridique. Vérifier juridiquement.

Renseignements complémentaires

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: