Contenu de la page principale

derelict

Pas d’accent aigu sur les e. Prononciation : dé-ri-likt. Le mot est variable : des derelicts.

Ce terme anglais, attesté par certains dictionnaires généraux, est formé sur le participe passé latin derelictus, du verbe derelinguere, qui signifie abandonner, délaisser.

Il appartient au vocabulaire du droit des biens et du droit maritime. On le trouve encore dans les traités français de droit maritime pour désigner une épave flottant à la surface de la mer ou un navire abandonné en mer et qui, n’ayant plus de maître, appartient à son inventeur, c’est-à-dire à la personne qui l’a trouvé.

Au Canada, le mot derelict a deux équivalents français normalisés : chose abandonnée et objet abandonné, selon le contexte d’emploi. Sur ce mot sont formés les termes "derelict land" et "dereliction", réalités du droit anglais que l’on désigne dans la common law en français par les termes relais, de l’expression du droit civil lais et relais de la mer, ou abandon.

Renseignements complémentaires

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :