derelict

Warning

This content is available in French only.

Pas d’accent aigu sur les e. Prononciation : dé-ri-likt. Le mot est variable : des derelicts.

Ce terme anglais, attesté par certains dictionnaires généraux, est formé sur le participe passé latin derelictus, du verbe derelinguere, qui signifie abandonner, délaisser.

Il appartient au vocabulaire du droit des biens et du droit maritime. On le trouve encore dans les traités français de droit maritime pour désigner une épave flottant à la surface de la mer ou un navire abandonné en mer et qui, n’ayant plus de maître, appartient à son inventeur, c’est-à-dire à la personne qui l’a trouvé.

Au Canada, le mot derelict a deux équivalents français normalisés : chose abandonnée et objet abandonné, selon le contexte d’emploi. Sur ce mot sont formés les termes "derelict land" et "dereliction", réalités du droit anglais que l’on désigne dans la common law en français par les termes relais, de l’expression du droit civil lais et relais de la mer, ou abandon.

Renseignements complémentaires

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: