autant que

L’expression [en autant que] n’existe pas en français. Cet anglicisme peut notamment être remplacé par les locutions dans la mesure où, pourvu que, autant que et pour autant que. Il ne faut pas dire : « [En autant que] le demandeur est concerné (…), » mais « En ce qui concerne le demandeur » ou « Quant au demandeur (…) », non pas [en autant que] faire se peut, mais si possible, autant que faire se peut.

Autant que et pour autant que commandent soit l’indicatif ou le conditionnel, soit le subjonctif, ce dernier mode servant à exprimer le doute ou l’incertitude. « Pour autant que je sache, l’accusé et le témoin ne se connaissent pas. » « Ces manœuvres dilatoires, pour autant qu’elles se multiplieraient, pourraient entraver le cours de la justice. » « L’avocat a promis que son client comparaîtrait, autant que cette promesse dépendait de lui. » « Autant qu’il vous souvienne, étiez-vous à Montréal le jour du crime? »

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :