jusque/jusqu’à

Jusque se combine presque toujours avec une préposition :

  • jusqu’à midi, jusqu’à près de midi
  • jusque dans la cour
  • jusque sur la plage
  • jusque derrière la maison
  • jusqu’en Europe

Mais on ne met pas de préposition devant ici, là, où et alors :

  • Qui aurait cru qu’il s’abaisserait jusque-là?
  • Jusqu’ici, je n’ai rien à redire.

De même, jusque s’emploie sans préposition avec certains adverbes de lieu ou de temps modifiés par un adverbe d’intensité :

  • La marée se faisait autrefois sentir jusque très loin à l’intérieur des terres.
  • En raison de la sécheresse, les perspectives d’arrosage sont demeurées incertaines jusque fort tard dans la saison.
  • Depuis l’aube jusque bien avant dans la nuit. (A. Daudet)

De plus, on écrit :

  • jusque tout récemment (et non : jusqu’à tout récemment)

L’emploi de la préposition à est facultatif devant aujourd’hui. On a donc le choix d’écrire jusqu’à aujourd’hui ou jusque aujourd’hui. Jusqu’aujourd’hui ne s’est toutefois pas imposé dans l’usage.

Renseignements complémentaires

Voir l’article « Jusqu’à tout récemment »?! : La règle et l’usage de Jacques Desrosiers dans L’Actualité langagière (repris dans les Chroniques de langue), vol. 1,  1 (2004).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :