Manions le verbe… avec éclat!

Sur cette page

Publié le 
2 mai 2022

Qui suis-je? J’exprime une action, un état ou une relation. Au figuré, je désigne aussi l’expression de la pensée. Vous l’aurez deviné, c’est le verbe, un élément essentiel de la phrase!

Conjugué, irrégulier, transitif, intransitif, pronominal, auxiliaire, attributif, impersonnel sont autant de termes qui qualifient les types et les groupes de verbes. Laissons de côté les considérations grammaticales et arrêtons-nous un instant sur les verbes… ternes.

Un verbe qui brille par sa fadeur

Le ciel, le teint, une couleur peuvent sembler ternes, c’est-à-dire sans éclat. D’ailleurs, selon le dictionnaire d’Antidote, le mot « terne » désigne ce qui n’attire ni ne retient l’attention en raison d’un manque de vivacité, d’originalité, d’imagination. Un verbe terne est un mot passe-partout, fade parce qu’utilisé à outrance. Lors de mes études au secondaire, je me souviens d’une enseignante qui nous avait présenté le trio de verbes utilisés à toutes les sauces : avoir, être et faire. Ils ne sont pas les seuls à figurer au palmarès des verbes ternes. En voici une brève liste :

  • Aller
  • Dire
  • Finir
  • Mettre
  • Porter
  • Pouvoir
  • Tenir
  • Vouloir

Bannir les verbes ternes : un coup d’éclat?

Doit-on bannir les verbes ternes de nos textes pour qu’ils deviennent plus vivants, plus captivants? La réponse est non. Ce serait d’ailleurs une mission impossible. Toutefois, le remplacement de quelques verbes neutres par d’autres verbes plus chargés de sens comporte plusieurs avantages.

Une phrase qui gagne en précision

À choisir entre un verbe terne et un verbe plus précis, l’on optera pour ce dernier. Comparons les deux phrases suivantes :

  • Elle dit être innocente.
  • Elle clame son innocence.

Clamer, c’est exprimer quelque chose avec force, le crier. Clamer est porteur d’un sens propre et précis.

Une phrase pleine d’allant

Imaginez-vous au théâtre. Sur scène, une personne interprète un rôle en débitant son texte sans y insuffler d’énergie, sans moduler son intonation. Elle récite, sans plus. Le verbe terne correspond à cette personne qui récite; sans se tromper certes, mais sans enthousiasme, sans conviction.

Au lieu d’écrire : « Le belvédère est au-dessus du fleuve Saint-Laurent. », reformulons la phrase pour lui donner du relief : « Le belvédère surplombe le fleuve Saint-Laurent. » L’on visualise plus facilement le belvédère qui domine le fleuve.

Une phrase bien souvent plus courte

La plupart du temps, les verbes « être », « avoir » et « faire » nécessitent des compléments. En leur substituant des verbes plus précis, on gagne en concision. « Avoir envie de voyager » devient « souhaiter voyager ». Au lieu de dire « je vais faire un tour », pourquoi pas « je sors »? « Avoir de la difficulté à faire quelque chose » peut se transformer en « peiner », « besogner » ou « s’échiner », selon le contexte.

Une bonne impression

L’emploi excessif des verbes ternes appauvrit le texte et suscite l’ennui de la personne qui le lit. Enrichissez le texte en choisissant un verbe plus précis (« cette personne déborde d’énergie » au lieu de « cette personne est pleine d’énergie ») ou encore dynamisez le texte en employant un verbe d’action (« elle prépare un dessert » au lieu de « elle fait un dessert »). Parfois, il convient de reformuler le propos. Comparons les deux phrases suivantes.

Exemple de reformulation
Version terne Version remaniée
Elle n’est pas contente de la façon dont les choses se sont passées et elle veut s’en aller. Mécontente de la tournure des événements, elle décide de partir.

Un texte insipide, non merci!

Une fois le texte rédigé, laissez-le de côté le temps de décanter les idées. À tête reposée, on repère mieux les verbes ternes. Comme en toutes choses, la modération a bien meilleur goût. Au lieu de biffer tous les verbes ternes, modifiez quelques occurrences. Vous pouvez puiser de l’inspiration dans les dictionnaires, notamment les dictionnaires de synonymes ou les livres de difficultés de la langue française, pour trouver des solutions de remplacement.

Le remplacement des verbes ternes constitue une véritable gymnastique intellectuelle. Selon l’adage, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Plus vous pratiquerez cette gymnastique, plus votre cerveau deviendra apte et prompt à reconnaître et à remplacer un verbe terne. Peut-être considérerez-vous la lecture d’un œil neuf? Les gens de lettres le savent : la lecture constitue le moteur de l’écriture. Chose certaine, avec la pratique, votre style s’améliorera pour le plaisir de tout un chacun.

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celles du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Lina Scarpellini

Lina Scarpellini

Traductrice et réviseure agréée d’origine italo-canadienne, Lina Scarpellini est dotée d’une grande curiosité. Également instructrice de mise en forme, elle se passionne pour tout ce qui touche la santé, le mieux-être et la forme physique.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Les exemples de phrases ternes présentés sont souvent des structures de style passif. En employant le style actif, les phrases apparaissent tout de suite plus vivantes. Ces phrases ternes reflètent souvent des traductions directes de l'anglais. En les évitant, on rend tout de suite le texte plus vivant (et plus français). Bonne journée.

C'est tout à fait juste. Merci de votre commentaire!

J'ai apprécié cet article car il permet d'améliorer la rédaction. Je prends actuellement des cours en création littéraire et j'ai pu réviser et remplacer les verbes ternes pour donner plus de rythme à mes textes. Merci.

Merci de votre commentaire!

N'y a-t-il pas une liste de verbes d'action qui existe pour justement remplacer les verbes plates et usuels? J'ai tellement bien caché la mienne que je ne la retrouve plus... ;-(

Faites appel à Google! Il suffit de taper les mots clés suivants : liste de verbes d'action. Vous obtiendrez de nombreuses listes prêtes à l'emploi.

Date de modification :