Contenu de la page principale

Quelques suggestions de lectures pour le Mois du patrimoine asiatique

Sur cette page

Date de publication : 
7 mai 2018
Rédigé par : Josephine Versace
, Portail linguistique du Canada

J’ai appris tout récemment que mai était le Mois du patrimoine asiatique, même si c’est officiellement le cas depuis 2002 au Canada! Quand j’ai décidé d’écrire un billet sur des écrivains canadiens d’origine asiatique, j’ignorais où ça allait me conduire. J’ai découvert que le Canada a vraiment de quoi être fier… et que beaucoup de bonnes lectures m’attendent!

Vous avez le goût d’apprendre à connaître nos écrivains d’origine asiatique? Je vous présente, sans ordre particulier, quelques-uns des livres que j’ai inscrits à ma liste de lectures.

1. Obasan, de Joy Kogawa

Inspiré de la vie de son auteure, Obasan raconte l’histoire d’une famille canadienne d’origine japonaise confinée dans un camp d’internement de la Colombie-Britannique au cours de la Deuxième Guerre mondiale. Ce roman a remporté de nombreux prix depuis 1981. Aujourd’hui, il fait souvent partie des lectures obligatoires des cours de littérature au Canada, et même aux États-Unis. Je l’ajoute à ma liste moi aussi!

2. Dans les brancards, de Vincent Lam

Dans sa version originale anglaise, ce recueil de nouvelles a valu à son auteur le Prix Banque Scotia Giller en 2006, l’un des prix littéraires les plus prestigieux décernés au Canada. A-t-on besoin d’ajouter quoi que ce soit? Les récits sont inspirés de ce qu’a vécu l’auteur durant ses études en médecine. (Car, oui, M. Lam est aussi urgentologue à Toronto.) Ça vous intrigue? Moi aussi!

3. Chorus of Mushrooms, d’Hiromi Goto (en anglais seulement)

Ce roman a remporté le Commonwealth Writers’ Prize en 1995 dans la catégorie du premier livre d’un auteur canadien. Il explore la vie de 3 générations de femmes canadiennes d’origine japonaise dans une petite localité des Prairies. Quand j’ai vu qu’on le qualifiait de roman féministe tout à fait novateur s’inscrivant dans le courant du réalisme magique, j’ai su qu’il devait figurer sur ma liste!

4. Ru, de Kim Thúy

Gagnant du Prix littéraire du Gouverneur général en 2010 dans la catégorie Romans et nouvelles de langue française, de même que du concours « Canada Reads » de la CBC en 2015 (dans sa version anglaise), ce roman semi-autobiographique de Kim Thúy décrit l’expérience d’une femme née au Vietnam. Comme l’auteure du roman, la narratrice laisse derrière elle une enfance privilégiée dans un Vietnam déchiré par la guerre. Elle traverse la mer de Chine méridionale, atteint un camp de réfugiés en Malaisie et s’établit finalement au Québec. Une bonne lecture en perspective!

5. Kimchi, d’Ook Chung

Ook Chung est un écrivain québécois né au Japon d’une famille d’origine coréenne. Il a grandi à Montréal et il écrit en français. Il n’y a qu’au Canada que l’on trouve des parcours semblables! M. Chung explore son identité particulière dans le roman Kimchi, lauréat du Prix littéraire Canada-Japon en 2002.

6. Do Not Say We Have Nothing, de Madeleine Thien (en anglais seulement)

La Révolution culturelle, la place Tiananmen, la musique classique et la ville moderne de Vancouver se côtoient dans ce roman publié en 2016 par Madeleine Thien. Récompensé la même année par le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie Romans et nouvelles de langue anglaise et par le Prix Banque Scotia Giller, il devrait figurer sur notre liste à tous!

Je vous ai donné envie de découvrir d’autres ouvrages fascinants d’écrivains primés? Essayez nos jeux Connaissez-vous les auteurs canadiens d'origine asiatique? 1 et Connaissez-vous les auteurs canadiens d'origine asiatique? 2! Enfin, s’il y a un autre auteur canadien d’origine asiatique que vous aimez bien, parlez-nous-en dans les commentaires!

Traduit par : Marc-André Descôteaux, Portail linguistique du Canada

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

categories-bullets

À propos de l'auteur

Josephine Versace

Josephine a plusieurs cordes à son arc de professionnelle de la langue. En effet, elle a été traductrice, rédactrice et réviseure avant de se joindre à l’équipe du Portail linguistique du Canada en qualité de langagière-analyste. En plus de l’anglais et du français, elle parle italien et se débrouille en espagnol. Elle est heureuse de communiquer avec les gens par l’intermédiaire du Portail.

Ajouter un commentaire

Participez à la discussion et faites-nous part de vos commentaires!

Veuillez lire les Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait aux Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Date de modification :