Contenu de la page principale

Quel est mon niveau de français?

Sur cette page

Publié le 
7 décembre 2020

Parmi les questions que me posent mes apprenants de français langue seconde, la suivante revient fréquemment : « Pourriez-vous me dire quel est mon niveau de français? »

Ma réponse est alors : « par rapport à quoi ou à qui? »

En effet, le niveau d’un individu dans quelque discipline que ce soit est subjectif, ne pensez-vous pas?

Si je parviens à courir le 100 mètres en moins de 30 secondes, il se pourrait que certains considèrent ma performance comme excellente s’ils n’ont aucune expérience dans le domaine de la course à pied. En revanche, si ma performance est comparée à celle de l’homme le plus rapide du monde, Usain Bolt, qui le fait en moins de 10 secondes, alors, ma prestation est loin d’être admirable!

Des normes et des compétences différentes

Il en va de même du niveau de français d’un individu. Les normes canadiennes(s’ouvre dans un nouvel onglet), diffusées par le Centre des niveaux de compétence linguistique canadiens, et les normes européennes(s’ouvre dans un nouvel onglet), publiées par le Conseil de l’Europe, présentent des similarités, mais ne sont pas absolument identiques. La Commission de la fonction publique du Canada a également sa propre échelle, qui utilise les lettres A, B, C et P pour évaluer les niveaux de compétence linguistique requis pour les postes bilingues de la fonction publique fédérale, conformément aux Normes de qualification relatives aux langues officielles(s’ouvre dans un nouvel onglet) du Secrétariat du Conseil du Trésor.

De même, les compétences écrites d’un individu diffèreront peut-être de ses compétences orales! L’aisance en compréhension orale sera-t-elle semblable à celle en compréhension écrite?

Alors comment répondre à la question : « quel est mon niveau de français? »

Certains pourraient voir là un travail d’Hercule. Cependant, il y a des moyens d’éclairer la lanterne des apprenants de français qui souhaitent y voir plus clair et mieux comprendre où ils en sont dans leur apprentissage du français.

Mes recommandations : des tests reconnus mondialement

En premier lieu, je préconiserais de passer l’examen normalisé pour l’obtention du Diplôme d’études en langue française (DELF) du ministère de l’Éducation nationale de la France. Comme indiqué dans le site de l’Ambassade de France au CanadaNote 1, le DELF est un diplôme valable sans limitation de durée. Validé par une équipe de psychométriciens experts en évaluation, ce diplôme est internationalement reconnu. L’évaluation, adaptée à tous les âges et tous les publics, est harmonisée sur l’échelle à six niveaux du Cadre européen commun de référence pour les langues. Les sessions ont lieu, en général, au moins deux fois par an.

Personnellement, je recommande cet examen, car il se base sur des sujets et des situations authentiques et d’actualité. Après tout, un des principaux buts de l’apprentissage d’une langue n’est-il pas de pouvoir s’exprimer, communiquer et se faire comprendre dans toute circonstance de la vie quotidienne?

En deuxième lieu, pourquoi ne pas passer le Test de connaissance du français (TCF) ou le Test d’évaluation du français (TEF)? Ce sont des examens de référence internationale qui mesurent le niveau de connaissances et de compétences en français. Leur format est similaire à celui du DELF. Les sessions se produisent fréquemment et partout dans le monde.

À noter que, dans le contexte de démarches pour immigrer au Canada ou obtenir la citoyenneté canadienne, il est important de consulter la section « Immigration et citoyenneté » (s’ouvre dans un nouvel onglet) du site du gouvernement du Canada pour connaître les compétences linguistiques requises, dont les tests approuvés et en vigueur.

Des tests pour évaluer des étapes de votre parcours

En terminant, quel que soit le test que vous choisissez pour faire évaluer votre niveau de français langue seconde, vérifiez toujours les descripteurs de niveaux et les barèmes, mais surtout, surtout, gardez confiance en vous et poursuivez votre quête de connaissances du français!

Les tests d’évaluation ne sont en rien une fin. Ils constituent des arrivées d’étapes (comme au Tour de France, en cyclisme!) qui vous permettent de mesurer votre performance du moment. Ils vous encouragent à poursuivre votre apprentissage, non pas nécessairement pour obtenir le maillot jaune, mais plutôt pour vous épanouir dans votre cheminement linguistique personnel.

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Caroline Gadenne

Originaire de France où elle a étudié les langues étrangères, Caroline est une fervente de la langue française et plus précisément de la grammaire! Enseignante de français langue seconde, Caroline fait passer des examens de langue française et en assure la correction. Elle travaille à plein temps comme fonctionnaire fédérale à Vancouver.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Cet article a été très bien écrit et j’ai vraiment apprécié le sujet.

Merci, Roxanne, je suis contente de savoir que mon blogue vous a plu!
Au plaisir de lire les vôtres si vous en publiez!

Merci pour cette perspective, Caroline!

Date de modification :