boîte / box

Le mot box (masculin) ne suit pas la règle générale de formation du pluriel de mots se terminant en -x (une croix, des croix). Au pluriel, box devient boxes et se prononce comme au singulier.

  1. Ce mot anglais est francisé. Dans le langage juridique, il désigne, en France surtout et dans le style journalistique, un compartiment à demi cloisonné servant à isoler quelqu’un dans la salle d’audience. Faire entrer le prévenu dans le box. Le box des accusés au tribunal. Être dans le box (être traduit en justice).

    Une erreur courante consiste, sous l’influence de l’anglais "box", à employer le mot [boîte] au lieu du terme français box. Ainsi, au lieu de dire appeler quelqu’un à la [boîte] des témoins, il faut dire appeler qqn à la barre des témoins. C’est la même erreur commise lorsqu’on parle de la [boîte] des accusés au lieu du banc des accusés.

  2. On rencontre parfois en France le terme box des jurés. Au Canada, le terme banc des jurés a été retenu par le Comité de normalisation de la terminologie française de la common law pour rendre "jury box".

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :