Contenu de la page principale

téléphone

Sur cette page

Abréviation

Le nom téléphone s’abrège en tél.

Au sens d’« appel téléphonique »

Au sens d’« appel téléphonique » ou de « communication téléphonique », téléphone est considéré comme une impropriété ou comme familier, quoique certains ouvrages québécois l’attestent sans réserve :

  • faire un téléphone

Il faut plutôt dire :

  • téléphoner à quelqu’un
  • appeler quelqu’un
  • appeler quelqu’un au téléphone
  • faire un appel (téléphonique)
  • recevoir une communication (téléphonique)

Certains ouvrages considèrent coup de téléphone comme familier, au même titre que coup de fil :

  • passer un coup de téléphone, un coup de fil
  • donner un coup de téléphone, un coup de fil
  • recevoir un coup de téléphone, un coup de fil

Au sens de « numéro de téléphone »

Bien que numéro s’emploie parfois seul dans le sens de « numéro de téléphone », téléphone employé seul dans ce sens est familier. Il est conseillé de le remplacer par numéro de téléphone ou numéro :

  • Je vous enverrai les numéros de téléphone des organismes à appeler. (et non : les téléphones)
  • Avez-vous son numéro? (et non : son téléphone)

Voir numéro.

Au sens d’« appareil téléphonique »

Le nom téléphone est synonyme d’appareil téléphonique et de poste téléphonique.

Au sens de « réseau téléphonique »

Téléphone peut aussi s’employer en parlant d’un réseau téléphonique, d’une installation de téléphonie, du moyen de communication :

  • détester le téléphone

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :