Contenu de la page principale

quelqu’une

L’emploi de quelqu’une est attesté au sens de « une… entre plusieurs » (une personne ou une chose), mais son emploi est considéré comme rare, vieilli et littéraire.

Il vaut mieux utiliser quelqu’un ou l’une ou une, ou reformuler la phrase :

  • Tu peux prendre l’une des trois places disponibles.
  • Quelqu’un vous indiquera la marche à suivre.
  • Y a-t-il l’une de vos employées qui aimerait y participer?
  • Parmi vos employées, y en a-t-il une qui aimerait y participer?
  • Parmi vos employées, y a-t-il quelqu’un d’intéressé à y participer? (et non : quelqu’une)

Au pluriel, on écrit avec un trait d’union quelques-uns et quelques-unes. Ces termes, suivis d’un partitif, signifient « un petit nombre indéterminé parmi plusieurs » :

  • Quelques-unes des étudiantes n’avaient pas réussi le test.

Si on veut utiliser quelqu’une, il doit être suivi d’un partitif :

  • Tu peux prendre quelqu’une des trois places disponibles.
  • Quelqu’une d’entre elles vous indiquera la marche à suivre.
  • Y a-t-il quelqu’une de vos employées qui aimerait y participer?
  • C’est malheureusement encore quelqu’une de ses folles inventions!

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :