Informal : Informel

(L’Actualité terminologique, volume 1, numéro 10, 1968, page 4)

Les contraires s’attirent.

Informal-informel (« Consignes formelles et informelles … » – emploi relevé dans Protection civile et Sécurité industrielle). Une lectrice avide d’enrichir son vocabulaire et de se faciliter la traduction a demandé s’il fallait vraiment s’autoriser de l’exemple de la publication de France pour toujours traduire informal ainsi. Elle savait fort bien que non et voulait se faire indiquer la recette ou le principe à retenir pour employer à bon escient l’équivalent « informel ». Le principe? Il est à la portée de tous les esprits. Il s’énonce ainsi : informal se traduit par « informel » quand ce dernier est le contraire de « formel ». Compliqué? Voici des exemples qui rendent le principe d’une cristalline limpidité. Ainsi, ayant à traduire informal dinner, on ne dira pas « dîner informel » puisque formal dinner n’est pas un « dîner formel » mais un « dîner prié » (cf. Harrap). De même, s’agissant d’informal step, la métamorphose en français n’est pas « démarche informelle », mais « démarche officieuse », parce que le contraire, formal step, est « démarche officielle ». On voit donc que la clé d’informel, c’est formel qui la tient.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :