Comment faire une évaluation au moyen de la méthode sandwich

Sur cette page

Date de publication : 
26 juin 2018
Rédigé par : Anvita Saxena

Avez-vous déjà évalué quelqu’un? Il n’est pas nécessaire d’être en position d’autorité (comme chef d’équipe, gestionnaire ou directeur) pour le faire. Selon les différents rôles que vous jouez au quotidien, vous avez probablement déjà eu à fournir toutes sortes d’évaluations. En effet, en tant que parents, enseignants, collègues ou amis, nous sommes souvent appelés à donner notre opinion.

Il n’est pas toujours facile d’exprimer le fond de sa pensée, particulièrement si l’on doit formuler des commentaires négatifs. Quand vient le temps de la rétroaction, même un gestionnaire doit faire preuve de délicatesse et commencer par faire ressortir les points positifs de l’employé. L’objectif est d’éviter de blesser la personne et de s’assurer que la rétroaction est constructive et entraînera une amélioration des points faibles de l’employé.

Donner son opinion n’est pas toujours chose facile

Imaginez qu’un bon ami qui essaie de perdre du poids vous demande : « Trouves-tu que je parais plus mince? » Si vous avez l’impression qu’il n’a pas perdu de poids ou qu’il en a encore beaucoup à perdre, comment vous y prendrez-vous pour le lui dire sans le blesser? Supposons qu’on vous demande votre avis sur un plat préparé par un collègue. Si vous n’aimez vraiment pas le plat, pouvez-vous simplement dire « Désolé, je déteste ça »? Si votre enfant est triste parce qu’il a échoué à son évaluation de natation, ce ne serait pas avisé de lui dire, en apprenant la nouvelle : « Pourquoi n’as-tu pas écouté l’entraîneur? Les autres passent au prochain niveau et toi, tu dois recommencer celui-ci. »

Expérience avec iLEAP

Je dirige un groupe d’art oratoire similaire aux groupes Toastmasters. On pourrait dire qu’il s’agit de la version jeunesse de Toastmasters, car il s’adresse aux jeunes de 6 à 18 ans. Ce groupe s’appelle iLEAP. Chaque présentation ou discours donné par un membre de iLEAP est évalué par un autre membre.

Lors de la première séance, les membres n’étaient pas à l’aise de prendre la parole devant les autres (en tant que présentateurs ou orateurs), car ils redoutaient l’évaluation. Ils n’avaient pas envie que quelqu’un parmi leurs pairs souligne les faiblesses de leur travail. Ils croyaient que le rôle de l’évaluateur était de se concentrer sur les aspects négatifs de leur prestation. Il a fallu que j’explique qu’évaluer ne consistait pas à critiquer les autres ou à se moquer d’eux pour que les membres se sentent finalement à l’aise de jouer le rôle de présentateurs ou d’orateurs.

Nous enseignons aux membres à formuler leur évaluation au moyen d’une technique appelée la « méthode sandwich ».

Méthode sandwich

Cette technique est très utile pour ceux qui ne se sentent pas à l’aise de faire des commentaires négatifs. Il est possible de faire des critiques constructives sans être insultant ou irrespectueux. Cette méthode vous aide à expliquer ce qui doit être amélioré sans trop insister sur les lacunes.

Lorsqu’on utilise la méthode sandwich, on commence par formuler un commentaire positif, qu’on compare à une tranche de pain. Puis, on fait des suggestions d’améliorations, qui représentent la viande et les légumes dans le sandwich. Finalement, on essaie de terminer par des commentaires positifs et encourageants, qui sont comme l’autre tranche de pain. C’est pourquoi cette méthode d’évaluation est appelée la « méthode sandwich ».

Chaque fois que vous devez faire une évaluation, il est utile de garder en tête les points suivants :

  • Commencez toujours par dire quelque chose de positif. Par exemple, si ce que vous évaluez est un plat, complimentez la personne sur les efforts qu’elle a mis dans sa préparation. Si c’est un discours, félicitez la personne pour son travail de recherche.
  • Amenez les points négatifs avec délicatesse. Ne soyez pas brutal.
  • Essayez toujours de terminer par une suggestion d’amélioration amenée en douceur.

Vous devez donc commencer par du positif, poursuivre avec le négatif et toujours terminer sur une note positive.

En terminant

Les critiques ou commentaires constructifs sont importants, particulièrement lorsqu’ils visent l’amélioration et encouragent la correction de lacunes. Ce ne sont pas les commentaires en tant que tels qui comptent, mais la façon dont ils sont formulés. Formuler des commentaires avec délicatesse adoucit la critique. Cette méthode renforce l’amélioration du comportement, ce qui garantit de meilleurs résultats par la suite.

L’évaluation est un art. C’est une compétence d’une grande importance dans notre vie. À vous de décider comment vous menez vos évaluations. Mais en tant que membres d’une société, pouvons-nous vraiment dire tout ce que nous pensons sans nous soucier des sentiments de l’autre? Essayez d’appliquer la méthode sandwich dans votre quotidien. Je suis convaincue que vous serez beaucoup plus heureux, tout comme les gens qui vous entourent.

Comment procédez-vous lorsqu’on vous demande d’évaluer quelque chose ou quelqu’un? Pensez-vous que cette méthode vous sera utile? Dites-le-moi en commentaire.

Traduit par : Marie-Josée Leduc, Portail linguistique du Canada

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

Catégories

À propos de l'auteur

Anvita Saxena

Anvita est titulaire d'une maîtrise en travail social et a étudié en gestion des ressources humaines. Elle aime écrire des articles et animer des ateliers d'art oratoire destinés aux enfants. Cette fonctionnaire, convaincue qu'on ne devrait jamais arrêter d'apprendre, est très heureuse de pouvoir contribuer au Portail linguistique du Canada.

Ajouter un commentaire

Participez à la discussion et faites-nous part de vos commentaires!

Veuillez lire les Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait aux Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Javascript doit être activé pour que vous puissiez remplir ce formulaire.

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Dans mon cas, je dirais que les deux tranches de pain sont constituées d'un moment d'humour. Il y a souvent moyen d'entourer des commentaires constructifs/négatifs avec un emballage humoristique.

Je cite ici que l'évaluation d'abord d'une personne à une autre doit tenir compte de chaque personnalité. Dans ce cas, l'appréciation du destinataire est de source véritable pour laquelle il correspond. Et, employons les grands moyens pour établir une note d'appréciation à la personne spécifique.
Merci

Date de modification :