Comment un livre a changé ma vie

Sur cette page

Publié le : 
28 mai 2018
Rédigé par : Marie-Josée Lévesque

Pendant mes études universitaires en rédaction professionnelle, plusieurs de mes enseignants m'ont vanté les mérites du Ramat de la typographie d'Aurèle Ramat. Selon eux, cet ouvrage de référence, paru pour la première fois en 1982, était essentiel pour ceux qui travaillent en français au quotidien. Ma première impression était qu'il datait d'une autre époque. Néanmoins, je me suis procuré cet ouvrage pour un cours de révision linguistique et j'avoue avoir été surprise par tout ce qu'il contient.

Une vraie découverte

Mon expérience personnelle avec les ouvrages de langue est arrivée sur le tard. Jeune, je ne les utilisais pas et je comptais uniquement sur mes capacités en français. Pourtant, aujourd'hui je les collectionne. Je possède les Multidictionnaire, Français au bureau, Robert, etc., qui se comparent tous au Ramat en fait d'utilité. Plus petit physiquement, le Ramat présente une grande quantité de règles et d'usages de la langue française.

C'est un stage en révision qui m'a convaincue de l'utilité du Ramat. En effet, j'y vérifiais presque chaque jour l'emploi des majuscules. Par exemple, lorsque j'écrivais des notes d'absence, je me demandais toujours s'il fallait mettre une capitale au nom du jour férié. Est-ce que le mot « fête » prend la majuscule dans l'expression « le temps des fêtes »? Qu'en est-il des autres fêtes? Prennent-elles automatiquement la majuscule? La réponse : non. Pour la fête pascale, la capitale change selon le jour de la semaine : « lundi de Pâques », mais « Vendredi saint »!

Un ouvrage tout-en-un

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, je trouve épuisant de parcourir plusieurs ouvrages de référence pour trouver une réponse. La compilation effectuée par M. Ramat m'aide dans mon travail au quotidien. Si je cherche une abréviation, les règles d'écriture des nombres, etc., je suis certaine de trouver une réponse qui me donnera l'heure juste.

Par ailleurs, le chapitre sur la ponctuation, et, surtout, l'espacement, m'a aidée à de nombreuses reprises. Je travaille dans un espace bilingue où la typographie anglaise s'impose parfois dans les documents en français. Je rectifie la situation, mais je dois justifier tous mes changements. Chaque fois, le Ramat vient à ma rescousse! J'y trouve noir sur blanc des règles, parfois mal comprises, qui m'aident à expliquer l'espacement et la ponctuation.

Un autre exemple serait l'écriture des nombres. Vous souvenez-vous du premier chèque que vous avez écrit? Un casse-tête, écrire le montant en lettres, n'est-ce pas? J'ai souvent eu l'impression que la personne qui allait encaisser mon chèque me jugerait si je commettais une faute sur un si petit bout de papier. À maintes reprises, le Ramat m'a indiqué comment écrire le nombre en lettres correctement.

L'apprentissage d'une langue ne se termine pas après l'école. Heureusement, les livres comme Le Ramat de la typographie nous éclairent et nous renseignent. Et vous, quel est votre ouvrage de prédilection, celui qui vous aide au quotidien?

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Marie-Josée Lévesque

Marie-Josée Lévesque

C’est grâce à son goût boulimique pour la lecture qu’elle tomba amoureuse de la langue. Après des études en littérature, elle est aujourd’hui rédactrice-réviseure dans un département de communications à Montréal.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Bonne idée! Après avoir lu votre blogue, j'ai fouillé sur les étagères de ma bibliothèque à la recherche du Ramat. Je me souvenais de cet ouvrage. Avec le temps, l'arrivée d'Antidote et les ouvrages virtuels, j'avais même oublié son existence. Je vis un peu la même chose que vous. Je dois fouiller pour expliquer les différences typographiques entre l'anglais et le français à mes clients bilingues. Ramat est simple, facile à utiliser, concis. Je vais imiter vos conseils. Il est de nouveau à côté de moi sur ma table de travail. Merci!

Merci Marie-Josée Lévesque pour cette référence. Le goût pour la lecture a aussi développé chez moi un véritable intérêt pour la langue. Je vais me procurer Le Ramat de la typographie. J’ai déjà hâte de le consulter!

Date de modification :