« Emballer » sa candidature avec une lettre de présentation

Sur cette page

Publié le 
1er novembre 2021

Tu es présentement à la recherche d’un emploi et tu te poses régulièrement la question suivante : est-ce vraiment nécessaire, en 2021, de rédiger une lettre de présentation?

Je te rassure immédiatement : ta question est pertinente! Si l’on effectuait un sondage maison, je suis convaincue que de nombreuses personnes répondraient que la rédaction de cette fameuse lettre leur semble une perte de temps!

La lettre de présentation mérite toutefois d’être regardée sous un angle différent. J’ai envie de te la décrire d’abord comme un bel exercice, pour toi, afin de faire ressortir les éléments forts de ton parcours en lien avec le poste qui t’intéresse.

Surtout, j’ai envie de te présenter cet outil comme une occasion d’« emballer » ta candidature! En fait, imagine que tu souhaites offrir un cadeau à quelqu’un. Tu peux offrir ce présent directement ou opter pour un certain emballage en fonction de ta personnalité et de la personne à qui tu l’offriras. Tu choisiras un emballage acheté, personnalisé, fait maison, créatif, sobre ou même recyclé. Bref, tu auras une panoplie de possibilités!

Et si tu faisais ce parallèle avec ta candidature? Ainsi, c’est à toi de choisir d’acheminer au recruteur uniquement ton CV ou d’« emballer » ta candidature avec ta fameuse lettre de présentation, que tu prendras soin de personnaliser afin qu’elle soit à ton image (mais aussi à l’image du recruteur et de son entreprise).

Mais, concrètement, est-ce que les recruteurs liront ta lettre? La donnée qui retient le plus mon attention est que plus de 50 % d’entre eux la liront seulement si ton CV les intéresse!

J’aime beaucoup donner cette statistique aux participants que j’accompagne dans leur recherche d’emploi, car ils sont nombreux à me dire : « Je garde toujours le même CV et j’adapte uniquement ma lettre en fonction du poste. » Et moi de leur répondre : « Attention, il y a un danger ici! Si l’employeur s’attarde d’abord à ton CV et qu’il ne voit pas l’adéquation entre ta candidature et son poste, il ne se rendra probablement pas aux détails plus pertinents précisés dans ta lettre. » Dans ce cas, il est vrai que tu auras perdu ton temps à rédiger ta lettre!

D’accord pour la lettre, mais que dois-je y inclure?

Au départ, si tu as l’impression de répéter dans ta lettre ce qui apparait déjà dans ton CV, tu as un indice que ton CV est inadéquat. Voici ma recette pour créer efficacement tes outils :

  1. Analyser l’offre d’emploi (exigences, tâches, compétences, aptitudes, etc.)
  2. Adapter ton CV au poste
  3. Rédiger et personnaliser ta lettre

Tu souffres du syndrome de la page blanche? Ta lettre doit servir d’argumentaire de vente! Vois-la davantage comme une lettre de motivation. En ce sens, qu’est-ce qui a suscité ton intérêt et t’a motivé à proposer ta candidature? En une page, elle doit couvrir les informations suivantes en lien avec le poste convoité :

  • Ton savoir : ta ou tes formations;
  • Ton savoir-faire : tes compétences transférables à ce nouveau contexte de travail;
  • Ton savoir-être : particulièrement tes qualités en lien avec le poste;
  • Tes connaissances de l’entreprise et ta motivation à y travailler : ce que tu apprécies de ses produits, de sa clientèle, de sa philosophie, de sa mission, de son fonctionnement, etc. (Attention! Je ne parle pas ici d’attentes personnelles, telles que salaire, horaire, assurances, etc. Je t’assure, si je le mentionne, c’est que j’ai déjà vu ce genre d’informations dans une lettre!)

Sache que ta lettre représente aussi pour le recruteur une occasion d’évaluer tes compétences linguistiques et techniques (la mise en page dans Word et la façon de sauvegarder ton fichier, par exemple).

3, 2, 1… rédaction!

« Quel est le style préféré des recruteurs? Avez-vous des exemples de lettres à me présenter pour m’aider? » Voilà autant de questions que me posent régulièrement mes participants avides d’avoir les outils les plus efficaces. À cela, je leur réponds que certains recruteurs aimeront leur style d’écriture, d’autres peut-être moins.

Mais un fait demeure, la lettre que tu écriras, si elle vient de toi, de ta plume et de ton cœur, aura certainement de meilleures chances de succès. Évite les modèles de lettres peu originales trouvés facilement sur Internet. Même si la tentation du « copier-coller » est grande, mieux vaut prendre le temps de la personnaliser. Et dans certains cas, pourquoi ne pas oser ajouter une touche d’humour bien dosée ou personnaliser ta mise en page, si cela se prête bien au poste ou à l’entreprise ciblés?

Enfin, vois ta lettre comme une occasion pour toi d’analyser ta candidature pour un poste. Sans même le savoir, tu amorces ainsi ta préparation en vue d’une éventuelle entrevue, car le contenu de ta lettre te sera fort utile lors de ta rencontre avec le ou les recruteurs.

En résumé, c’est à toi de choisir de quelle façon tu souhaites « emballer » ta candidature avant de la présenter aux recruteurs.

Sur ce, bonne rédaction!

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles des personnes qui les ont rédigés. Elles ne reflètent pas nécessairement celles du Portail linguistique du Canada.

Information sur Julie Lachanceet sur les catégories

En savoir plus sur Julie Lachance
Julie Lachance

Julie Lachance

Julie Lachance est conseillère en emploi au Carrefour jeunesse emploi (CJE) de l’Outaouais depuis plus de 20 ans. Elle adore sa profession, qui lui permet de rencontrer des participants aux parcours personnels et professionnels variés afin de les aider à avancer dans leur quête d’un emploi, tout en leur transmettant sa passion pour la langue française.

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Il n’y a aucun commentaire pour l’instant.

Date de modification :