Quatre conseils pour écrire de la poésie simple et brève

Sur cette page

Date de publication : 
6 août 2018
Rédigé par : Maria Magdeleina Lotfi

La poésie n’a jamais été un art facile à maîtriser et avec le temps, elle a malheureusement perdu de sa valeur, selon moi. En effet, au début du 21e siècle, les poèmes étaient loin d’être populaires, surtout auprès des adolescents et des jeunes adultes puisque ceux-ci ont, de nos jours, beaucoup moins de temps pour lire et analyser des textes poétiques. Cependant, avec la venue des réseaux sociaux, la poésie a retrouvé sa popularité : tout le monde partage et publie des poèmes en un seul clic.

Mais la poésie d’aujourd’hui est bien différente de celle de Charles Baudelaire et de Victor Hugo. Elle séduit ces jeunes qui n’ont pas de temps à accorder à la lecture grâce à sa simplicité et à sa brièveté. Effectivement, les poèmes modernes peuvent prendre la forme d’une citation, d’un court gazouillis (pour les utilisateurs du réseau social Twitter) ou d’une strophe seulement. Les haïkus (poèmes japonais de trois vers) sont aussi très populaires.

L’évolution de la poésie nous mène à nous poser la question suivante : comment écrire des poèmes brefs et simples au 21e siècle? Voici donc quelques conseils pour ceux qui désirent devenir poètes.

1. Soyez vous-même

Je suis sûre qu’on vous le dit souvent! C’est vrai qu’il est difficile d’être complètement soi-même, sans penser aux opinions des autres. Il est encore plus difficile de ne pas trop penser au processus d’écriture lui-même : « Ah, mais c’est nul ce que j’écris! Non, c’est trop compliqué! Peut-être que l’écriture n’est pas faite pour moi? » Enfin, on ne pense pas tous aux mêmes choses, mais l’insécurité est inévitable. Toutefois, il ne faut pas oublier que la poésie touche chaque humain différemment. Il y aura alors toujours une personne qui aimera ce que vous écrivez et une autre qui n’aimera pas ça. Cela n’a rien à voir avec votre style d’écriture. Chaque personne a des goûts particuliers. Ainsi, quand vous écrivez, soyez honnête et parlez de vos expériences de la vie. Parce que plus vous serez franc avec vos lecteurs, plus les émotions que vous décrirez dans vos textes brilleront, et c’est ce qui importe le plus lorsqu’on écrit des poèmes.

2. Cherchez la tragédie dans le quotidien

Cette citation est de mon professeur de création littéraire à l’université. Ce qu’il voulait dire, c’est que parfois, on creuse trop longtemps pour trouver une métaphore géniale ou une chute inattendue. Par contre, l’originalité se retrouve souvent dans l’ordinaire, la routine, la vie quotidienne. La vie de tous les jours doit être une de nos plus grandes inspirations étant donné qu’on en fait nécessairement partie.

3. Évitez les clichés

Combien de chansons et de poèmes contiennent des mots ou des expressions comme « je ne peux vivre sans toi », « cœur », « amour », « mon âme est brisée », etc.? Il serait bien trop compliqué de les compter tous, car il y en a des millions! Avec le temps, ces termes et locutions ont perdu de leur originalité et semblent vraiment banals, même sans vie. Même si vous désirez écrire de manière simple, évitez une créativité fade, sinon les lecteurs auront une impression de « déjà vu » en lisant vos poèmes.

4. Pour devenir écrivain, soyez avant tout un lecteur

Ce conseil aurait dû être le premier de la liste. Il est évident qu’avant de devenir poète, il faut lire non seulement des poèmes, mais tous les genres d’écrits : romans, mémoires, pièces de théâtre, journaux, revues, nouvelles, etc. Lire plusieurs genres ouvrira votre esprit et vous permettra d’élever votre créativité. La lecture vous montrera qu’il y a mille et une manières d’écrire et que toutes sont bonnes. Vous verrez que vous pouvez mélanger plusieurs styles et langues, vous ferez la connaissance de magnifiques écrivains et vous apprendrez de nouvelles expressions que vous utiliserez à votre guise.

C’est tout? Seulement quatre conseils? Eh oui, ces quatre trucs sont en fait quatre étapes, et il faut prendre son temps pour bien les suivre. Elles vous permettront d’évoluer en tant que poète, et vous ne vous lasserez jamais de les répéter chaque fois que l’inspiration vous manquera. Et si vous avez vous aussi des conseils pour les apprentis poètes, n’hésitez pas à nous les faire connaître. Sur ce, bonne séance d’écriture!

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

categories-bullets

À propos de l'auteur

Maria Magdeleina Lotfi

Maria Magdeleina Lotfi est finissante de l’Université McGill en traduction, mais sa plus grande passion est l’écriture. Elle a en effet publié un recueil de poésie, « HoneyFace, Hers Truly ». Selon elle, la langue, c'est la possibilité de s'exprimer sans limites.

Ajouter un commentaire

Participez à la discussion et faites-nous part de vos commentaires!

Veuillez lire les Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait aux Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

J'aime beaucoup votre site. Merci

Merci pour ce billet de blogue et pour vos conseils pratiques. Ils m'ont inspiré à partager ce haïku :
Vive toutes les formes de poésie
Qui permettent à grands et petits
D'apprécier les merveilles de la vie

Date de modification :