alcoolique / alcoolisé, ée

  1. Le Trésor de la langue française signale qu’alcoolisé concurrence fortement alcoolique et qu’on dit plutôt boisson alcoolisée que boisson alcoolique. Il convient toutefois de distinguer ces deux termes. Une boisson alcoolique contient naturellement de l’alcool (le vin ou la bière), alors qu’une boisson alcoolisée est un liquide additionné d’alcool (café arrosé de cognac, grog). C’est boisson alcoolique qui conviendra quasi toujours dans les textes juridiques, car le législateur ne réglemente que la vente, la publicité et l’abus des boissons alcooliques. Le législateur français a d’ailleurs usé de ce terme dans un projet de loi réglementant la publicité de ces boissons et étudié à l’automne 1990.
  2. Comme adjectif, on trouve aussi le mot alcoolique dans une phraséologie diverse relative à la conduite en état d’ivresse : délit de conduite en état alcoolique; conduire sous l’empire d’un état alcoolique; conducteur circulant sous l’empire d’un état alcoolique; contrôle de l’état alcoolique d’un individu; constatation de l’état alcoolique des conducteurs; dépistage, détection de l’état, de l’imprégnation alcoolique; intoxication alcoolique; ivresse alcoolique.

    Comme substantif, alcoolique désigne une personne qui est incapable de maîtriser sa consommation d’alcool, et se dit aussi, dans un sens large, de celle qui passe pour avoir une consommation excessive d’alcool.

Renseignements complémentaires

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :