trait d’union

Fonctions

Le trait d’union (-) est un signe typographique et orthographique. Il ne faut pas le confondre avec le tiret (–), qui est plus long et qui n’a pas les mêmes fonctions.

Le trait d’union sert principalement à lier différents éléments, comme :

  • les éléments d’un mot composé :
    • un mot-clé
    • un chez-soi
    • des tentes-roulottes
    • des nids-de-poule
    • sur-le-champ
  • des éléments ayant une fonction grammaticale (comme l’inversion du verbe et du pronom sujet) :
    • Va-t’en
    • Remets-le-moi
    • Pouvez-vous…?
  • des mots ou des chiffres :

    Le trait d’union peut prendre la valeur de la préposition à ou de la préposition et s’il joue un rôle de coordination :

    • Rapport annuel 2016-2017
    • la guerre de 14-18 (ou : de 1914-1918, mais pas : de 1914-18)
    • 819-555-1234
    • travailler les lundi-mercredi (= le lundi et le mercredi)
    • Heures d’ouverture : lundi-samedi, 9 h-17 h (= du lundi au samedi, de 9 h à 17 h)
    • vacances d’Éric : 16-25 août (= du 16 au 25 août)
  • les éléments d’un odonyme ou d’un toponyme formé du nom complet d’une personne :
    • rue Louis-Hébert
    • promenade Sir-John.-A.-Macdonald
    • cégep André-Laurendeau

Voir rue, avenue, boulevard et autres odonymes.

Espace

On ne met jamais d’espace avant et après le trait d’union.

Pluriel de trait d’union

Au pluriel, on écrit :

  • des traits d’union

Soudure des mots composés

Avec la nouvelle orthographe, plusieurs mots composés se voient soudés, notamment les mots avec des préfixes. On peut choisir d’employer les nouvelles graphies ou conserver l’orthographe traditionnelle :

  • biénergie/bi-énergie
  • entretemps/entre-temps

Mots formés avec en

On écrit sans trait d’union les expressions formées avec la préposition en :

  • en dedans
  • en dehors
  • en deçà
  • en delà
  • en dessus
  • en dessous

Mais on écrit :

  • au-dessous, ci-dessus, etc.

Nombres qui se suivent

Le trait d’union s’emploie pour énumérer des nombres qui se suivent. Il remplace alors la préposition à :

  • p. 30-35 (signifie « de la page 30 à la page 35 »)

Il ne faut pas confondre cet usage avec l’emploi de la virgule, qui indique des nombres séparés :

  • p. 30, 35 (signifie « pages 30 et 35 »)

Renseignements complémentaires

Voir noms de personnes (trait d’union), nombre et tiret (fonctions).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :