Contenu de la page principale

interne/externe (à l’)

Les expressions à l’interne et à l’externe ne sont pas attestées.

Elles ont été forgées par la langue administrative pour rendre l’idée de travaux qui sont effectués sur place ou à contrat.

Elles sont pourtant couramment employées au Canada, notamment dans des journaux de bonne renommée :

  • le Vérificateur général pourrait faire appel à des spécialistes à l’externe (Le Devoir.com, 6 juillet 2007)
  • les grandes entreprises peuvent avoir le réflexe de se replier sur leurs ressources à l’interne (Le Devoir.com, 21 février 2009)

Toutefois, en l’absence de source sûre, on peut préférer employer à l’intérieur de ou à l’extérieur de :

  • à l’intérieur du Bureau, du Ministère, du Service (plutôt que : à l’interne)
  • à l’extérieur du Bureau, du Ministère, du Service (plutôt que : à l’externe)

La locution en interne, qui signifie « avec ses propres ressources, sans recourir à l’extérieur » est attestée, mais est employée surtout en Europe :

  • Nous réaliserons les travaux en interne.
  • Cette méthode est utilisée en interne uniquement, à des fins de contrôle et de gestion.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :