car en effet

L’expression car en effet est un pléonasme qu’il vaut mieux éviter.

  • L’enquête a été bâclée, car les policiers n’ont pas relevé toutes les empreintes. (et non : car en effet les policiers n’ont pas…)

Exceptionnellement, l’expression est permise quand en effet signifie « réellement »; cela se rencontre surtout dans la langue littéraire :

  • Car en effet il n’y a que deux états dans la vie : le célibat et le mariage. (Chateaubriand)

En effet peut cependant s’employer seul dans le sens de car :

  • Je n’aime pas beaucoup ses chansons; on dirait en effet qu’elles manquent d’originalité. (ou : Je n’aime pas beaucoup ses chansons car on dirait qu’elles manquent d’originalité.)

Renseignements complémentaires

Pour plus de renseignements, voir car et car (virgule).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :