maritimiste

  1. Ce mot est substantif et adjectif. Comme substantif, il désigne la personne qui est, de par sa profession, spécialiste du droit maritime (qu’on se gardera de ne pas confondre avec le droit de la mer). Un, une maritimiste. René Rodière est un maritimiste éminent. « Le maritimiste peut-il se permettre d’ignorer le droit de la mer ? »
  2. Comme adjectif, est qualifié de maritimiste ce qui relève du droit maritime, ce qui se rapporte à ce domaine du droit. On peut dire d’un cabinet d’avocats dont la mission est surtout orientée depuis plusieurs années vers les activités propres au droit maritime qu’elle a une solide tradition maritimiste. Cabinet maritimiste. C’est dans les écrits maritimistes que l’on trouve exposés les grands principes qui animent le droit maritime. L’avocat spécialisé en droit maritime ou qui travaille dans le droit des activités maritimes (transport de marchandises, assurances, sécurité des ports, pêche, location de navire, actions judiciaires en responsabilité) est un avocat maritimiste. Chercheur, juriste maritimiste. « Le juriste maritimiste est un spécialiste du droit maritime. Son rôle consiste à prévenir et à guérir les litiges juridiques relatifs au monde maritime. » « Les maritimistes trouveront dans la dernière livraison des travaux du comité plusieurs thèmes d’un intérêt particulier. » Doctrine maritimiste. « Le thème des clauses attributives de compétence dans le transport maritime se trouve, depuis plus d’un siècle, à la croisée des préoccupations de la doctrine maritimiste et de la doctrine internationaliste. » Sensibilité maritimiste, sensibilité de maritimiste. Point de vue maritimiste. Explication maritimiste. Analyse maritimiste.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :