Contenu de la page principale

adversaire

Malgré certains ouvrages qui affirment que ce substantif est exclusivement du genre masculin et qu’il faut dire : « Cette avocate est un redoutable adversaire. », le féminin est attesté depuis le XIXsiècle. On peut dire : « Cette avocate est une redoutable adversaire. »

Le terme adversaire désigne les parties adverses dans un procès : « Le demandeur a eu gain de cause sur son adversaire. ». « Rends-moi justice contre mon adversaire. »Il désigne également, comme le montrent l’exemple introductif et les exemples qui suivent, l’avocat qui représente la partie adverse : « En réponse à la thèse de mon adversaire qui plaide la nullité du contrat, je fais valoir que (…) ». « Mon adversaire affirme que (…) » Adversaire juridique, politique. « L’avocat ne peut pas discuter du jugement civil en cours avec le juge chargé du procès sans la présence de l’adversaire juridique. »

Renseignements complémentaires

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :