Contenu de la page principale

partager (de l’information/une opinion)

Sur cette page

Emplois corrects

En français, le verbe partager a les sens suivants :

  • diviser quelque chose en plusieurs parts qu’on peut distribuer ou employer à sa guise :
    • partager une orange en quartiers, partager son temps entre plusieurs occupations
    • partager ses biens entre ses enfants (sans rien garder pour soi)
    • partager un gâteau d’anniversaire avec ses amis, partager les profits avec ses associés (en conservant une part pour soi)
  • avoir en commun avec quelqu’un, prendre part à :
    • partager l’appartement de quelqu’un, partager la vie de quelqu’un, partager la responsabilité d’un acte
  • avoir la même opinion ou les mêmes sentiments que quelqu’un :
    • partager l’avis, le point de vue, les idées, les croyances de quelqu’un
    • partager la joie, l’inquiétude, la peine de quelqu’un

Le tour faire partager au sens de « communiquer » est aussi attesté :

  • Ils nous ont fait partager leur bonne nouvelle.

Exemples fautifs et solutions

Le verbe partager au sens de « communiquer » n’appartient pas au français selon les grands dictionnaires de la langue. Ce sens provient de l’anglais to share, qui a non seulement le sens de « partager » (= avoir en commun), mais aussi celui particulièrement récent de « faire part de, communiquer, raconter ».

Liste d’exemples fautifs accompagnés de solutions.
Évitez Employez

Nous allons partager cette information/ces renseignements à tous les organismes.

Nous allons communiquer/fournir/
transmettre cette information/ces renseignements à tous les organismes.

Les membres du comité pourront partager leurs connaissances sur les achats écologiques.

Les membres du comité pourront mettre en commun leurs connaissances sur les achats écologiques.

Le protocole d’entente permettra de partager des renseignements avec les autres ministères.

Le protocole d’entente permettra d’échanger des renseignements avec les autres ministères.

Elle m’a partagé son opinion/ses commentaires.

Elle m’a communiqué son opinion/ses commentaires.
Elle m’a fait part de son opinion/ses commentaires.

Y a-t-il une histoire/une anecdote à ce sujet que vous aimeriez partager?

Y a-t-il une histoire/une anecdote à ce sujet que vous aimeriez raconter?

J’aimerais vous partager mon expérience/mon enthousiasme.

J’aimerais vous faire partager/parler de mon expérience.

C’est un extraverti : il aime partager avec les autres.

C’est un extraverti : il aime communiquer/parler/échanger avec les autres.

Partager une opinion, un sentiment, une expérience

Au lieu de partager (une opinion, une idée, une expérience, des valeurs, des sentiments, des espérances), on emploie :

  • communiquer (des opinions, des idées)
  • faire connaître (des impressions)
  • faire part de (sentiments comme la joie ou la douleur, d’expériences, de son opinion)
  • faire partager (des sentiments, une expérience)

Dans ce contexte, partager est d’un emploi très courant, mais il signifie « être d’accord », « avoir en commun » (s’associer, éprouver, compatir, épouser, se solidariser) :

  • Je ne partage ni ses idées ni son mode de gestion. (L’Express, 14 juin 2004)

Partager la joie ou la douleur de quelqu’un

Partager la joie ou la douleur de quelqu’un, c’est « la ressentir », « la faire sienne ».

Partager son opinion avec quelqu’un

Partager son opinion avec quelqu’un se remplace par faire part de son opinion ou communiquer son opinion à quelqu’un. La phrase anglaise I share my opinion with you se traduit par :

  • Je vous fais part de mon opinion.
  • Je vous communique mon opinion.

Cependant, le tour partager l’idée ou l’opinion de quelqu’un est correct. Il signifie « être d’accord avec cette personne, être du même avis, avoir la même opinion ou la même idée que cette personne, être sur la même longueur d’onde ».

I share your opinion peut donc se traduire littéralement par :

  • Je partage votre opinion.
  • Je suis d’accord avec vous.

Partager une nouvelle

La phrase anglaise to share the news with somebody se traduit par faire part d’une nouvelle à quelqu’un.

Partager sur le Web

À l’ère du Web, où les internautes peuvent échanger de l’information et interagir, le verbe partager tend à s’implanter dans le sens de « diffuser des ressources ou les rendre accessibles à plusieurs internautes ». Par conséquent, de nouvelles expressions ont vu le jour telles que :

  • partager des signets
  • partager des fichiers
  • partager des photos
  • partager une page (par courriel, sur un média social, etc.)

Renseignements complémentaires

Voir l’article Pensez-y bien avant de partager vos opinions de Jacques Desrosiers dans L’Actualité langagière (repris dans les Chroniques de langue), vol. 1,  2 (2004).

Voir aussi l’article Des services, une page Web… ça se partage? d’Emmanuelle Samson dans L’Actualité langagière (repris dans les Chroniques de langue), vol. 9,  2 (2012).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :