défaut de

Défaut de + nom

L’expression défaut de désigne en général l’absence d’une chose souhaitable :

  • Notre économie souffre du défaut de main-d’œuvre.
  • Sur la route, un défaut d’attention peut entraîner les pires conséquences.

En droit, l’expression désigne la non-comparution d’une partie convoquée en justice :

  • Défaut d’un témoin empêchant le débat d’être contradictoire
  • Défaut de comparution, de contestation, etc.

Défaut de + infinitif

Pour certains jurilinguistes, la construction défaut de + infinitif est un calque de l’anglais failure to. D’autres jurilinguistes l’acceptent.

  • Défaut de comparaître
  • Défaut de plaider

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :