Contenu de la page principale

avant que/comme/parce que/quand/si (virgule)

Il faut toujours garder à l’esprit que la virgule peut changer le sens d’un énoncé. Ainsi, les phrases :

  • Je le ferai comme je l’ai promis.
  • Je le ferai, comme je l’ai promis.

expriment deux idées différentes. La première signifie que j’exécuterai ma tâche exactement de la façon convenue. La deuxième implique simplement que je respecterai ma parole : je ferai ce que j’ai promis de faire.

Ainsi, les conjonctions avant que, comme, parce que, quand, si, etc., s’enchaînent directement à la principale quand elles introduisent une subordonnée qui fait corps avec la principale, c’est-à-dire une subordonnée déterminative.

Ces mêmes conjonctions sont par contre précédées de la virgule lorsqu’elles introduisent une subordonnée apportant une explication, une précision ou un complément d’information, c’est-à-dire une subordonnée explicative :

  • Je ne partirai pas avant que le film soit terminé. Il nous faut terminer ce travail au plus tard le 31 mars, avant que la nouvelle année financière commence.
  • Procédez comme je vous l’ai indiqué. Il faut beaucoup de doigté pour réussir ce genre d’opération, comme les spécialistes eux-mêmes vous le confirmeront.
  • Il est toujours maussade quand il doit étudier. Il ira en Europe l’année prochaine, quand il aura terminé ses études.

Renseignements complémentaires

Un type de phrases semblable est traité dans l’article virgule avec les relatives explicatives et déterminatives. Voir aussi adverbe (adverbe charnière + virgule).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :