désinculpation / désinculper / disculpation / disculper 2

Warning

This content is available in French only.

  1. Le préfixe dé- est le doublet du préfixe dis- dans les verbes désinculper et disculper et leurs dérivés nominaux synonymes.

    Désinculper, verbe transitif formé sur le latin dis-, préfixe à valeur négative, et de culpa (faute), a été supplanté dans l’usage moderne par son concurrent disculper, qu’il ne faut pas confondre avec déculpabiliser (se reporter à l’article correctionnalisation).

  2. Le verbe disculper ("exculpate" ou "exonerate") signifie prouver qu’une personne accusée n’est pas coupable, qu’elle est inculpée à tort. Disculper qqn d’un crime, le disculper de ce qu’on lui impute. Disculper un accusé, un coupable, le gouvernement, un groupe, un organisme, un prévenu, c’est le blanchir 1 - terme non familier en dépit de ce qu’affirment certains lexicographes, l’innocenter, le mettre hors de cause. « L’accusé a tenté par tous les moyens de disculper son complice.  » Disculper qqn des fausses accusations dirigées contre lui.
  3. Par extension, disculper signifie soit justifier d’une faute imputée : (« L’avocat de la défense a pour mission de réunir tous les éléments de preuve susceptibles de disculper son client », soit absoudre, excuser : « Cette action si généreuse le disculpe de sa mauvaise réputation ». Justifier un acte ou une personne de qqch. par la preuve que la faute reprochée était inévitable ou légitime, ou qu’elle a été commise en toute innocence, c’est disculper l’acte ou la personne. Moyen, preuve disculpatoire.
  4. Ce verbe s’emploie aussi à la forme pronominale au sens de prouver son innocence, se justifier, s’excuser. Chercher à se disculper. Alléguer qqch. pour se disculper. Se disculper auprès, aux yeux de qqn. Il a pour quasi-synonyme les verbes acquitter, décharger, innocenter et réhabiliter.
  5. Le substantif disculpation marque l’action de disculper ou de se justifier, ou le résultat de cette action. Il a pour antonymes les mots accusation, dénonciation, incrimination, inculpation et poursuite.

    Certains dictionnaires attestent la forme concurrente plus rare désinculpation.

    Éviter [exculpation], barbarisme doublé d’un anglicisme ("exculpation"). La disculpation ne doit pas être confondue avec l’exonération.

  6. Pour la distinction à faire entre disculpatoire et inculpatoire, se reporter à l’article disculpatoire.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: