centennal, ale

Warning

This content is available in French only.

Prend deux n aux deuxième et troisième syllabes.

Qualificatif donné à ce qui couvre une période de cent ans, à ce qui se fait, se produit, se tient, survient, a lieu tous les cent ans. En droit civil, on dit d’une prescription qu’elle est centennale pour signifier qu’elle mène à l’acquisition d’un droit réel principal par la possession prolongée d’un bien pendant cent ans.

À remarquer que la prescription qui s’opère par l’écoulement d’une période d’un an est annale, de dix ans, décennale, et vicennale quand elle se rapporte à un délai de vingt ans, mais trentenaire si le laps de temps est de trente ans, quarantenaire, s’il est de quarante ans, cinquantenaire, s’il est de cinquante ans, et ainsi de suite, mais on ne dira pas [centenaire] pour qualifier la prescription centennale.

Ce qui risque de se produire une fois tous les cent ans, ce qui chaque année a une chance sur cent de se produire sera aussi qualifié de centennal : crue centennale, crue de récurrence ou de fréquence centennale.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: