aviseur, re

Warning

This content is available in French only.

Ce mot, qui existait en vieux français au sens de celui qui se connaît parfaitement à quelque chose, ne figure dans aucun des grands dictionnaires de langue française, à l’exception du Bélisle. Il ne peut s’employer aujourd’hui pour désigner un conseiller. Les termes [aviseur légal] et [aviseur juridique] sont des anglicismes à bannir, qu’il convient de remplacer par conseiller juridique. On ne dit pas un [conseil ou un comité aviseur], mais un conseil, un comité consultatif. L’[aviseur technique] est plutôt un conseiller technique.

Le mot aviseur existe toutefois; on le trouve employé par euphémisme au sens de délateur dans le vocabulaire des douanes françaises. « Profession : délateur. Ou plutôt ’aviseur’, selon la pudique terminologie des douaniers français. » « Les aviseurs communiquent avec les douaniers sous un nom de code. »

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: