abrégement / abréger 2 / abréviation

Warning

This content is available in French only.

  1. On écrit abrégement, mais on prononce abrègement.

    Le verbe abréger se conjugue comme les autres verbes en ger. Il change l’é en è devant une syllabe muette (ils abrègent), sauf au futur et au conditionnel (j’abrégerai, nous abrégerions). Prend un e après g devant a ou o (j’abrégeais, nous abrégeons).

  2. Dans le langage juridique, le mot abrégement s’emploie le plus souvent dans les expressions suivantes : abrégement de délai (antonymes : allongement, prorogation, prolongation), abrégement de terme, abrégement de procédure et abrégement des vacances judiciaires.

    Abrégement et abréviation sont des concurrents : « L’abréviation des délais est autorisée par une ordonnance du président rendue sur requête. » « On s’occupe ici exclusivement des règles générales sur la computation des délais, leur augmentation ou leur abréviation. ». Abréviation de la procédure. « Le délai d’un mois doit être observé, sans abréviation possible. » Il reste qu’abrégement tend nettement à supplanter abréviation dans ces emplois. Certains juristes emploient abréviation au sens d’abrégement : « Si la prolongation de la séquestration aggrave la peine, son abréviation l’atténue. »

Renseignements complémentaires

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: