Tableau de bord sur le statut des recommandations en matière de langue de travail

Par le Bureau de la traduction

Sur cette page

Présentation du Tableau de bord

Comme le dernier examen approfondi de l’usage des langues officielles au sein de la fonction publique a été réalisé il y a près de 15 ans, Michael Wernick, ancien greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet, a demandé à Patrick Borbey (actuellement président de la Commission de la fonction publique du Canada; à l’époque sous-ministre délégué à Patrimoine canadien) et à Matthew Mendelsohn (sous-secrétaire du Cabinet, Résultats et livraison) de mener une enquête sur l’état du bilinguisme dans la fonction publique fédérale.

Le rapport Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale démontre que la fonction publique a fait de nombreux investissements afin de garantir que la dualité linguistique soit intégrée dans ses structures et ses pratiques. Au cours des 10 dernières années, il y a eu une augmentation constante du nombre de postes bilingues (ils représentent désormais 43 % de tous les postes fédéraux) et du nombre d’employés répondant aux exigences linguistiques de leur poste (96 % satisfont aux exigences linguistiques de leur poste).

Bien que de grands pas vers la création d’un effectif diversifié et d’un environnement de travail inclusif aient été effectués, tous les avantages de la dualité linguistique n’ont pas encore été réalisés. Les recommandations exposées dans le rapport visent à remédier à cette situation et portent sur cinq thèmes : le leadership, les politiques, la culture, la formation et les outils. M. Wernick a confié le mandat au Comité des sous-ministres adjoints sur les langues officielles de veiller à la mise en œuvre des recommandations.

Le Tableau de bord sur le statut des recommandations en matière de langue de travail permet de suivre l’évolution des travaux découlant du rapport. Dans cet outil, les recommandations du rapport ont été réparties en 14 groupes. Trois horizons de mise en œuvre sont prévus : à court terme (d’ici 2019), à moyen terme (d’ici 2020-2021) et à long terme (à compter de 2021). À l’aube du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles et compte tenu de l’engagement du gouvernement à la moderniser, le rapport et ses recommandations serviront d’inspiration en vue du renouvellement d’une fonction publique bilingue qui pourra continuer de servir les Canadiennes et Canadiens dans la langue officielle de leur choix.

Guylaine Roy
Sous-ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

Nancy Chahwan
Dirigeante principale des ressources humaines, Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada

Lucie Séguin
Présidente-directrice générale du Bureau de la traduction, Services publics et Approvisionnement Canada

Tableau de bord – Information sommaire

Court terme

Numéro 11

Court terme - IA pour la traduction Recommendation 1

Responsables : BCP, Bureau de la traduction (SPAC)

Le Bureau du Conseil privé et le Bureau de la traduction travaillent avec divers partenaires pour tester l’utilisation de l’intelligence artificielle pour la traduction dans le but d’accroître l’efficience des communications dans les deux LO.

Impact : 2
Effort : 1
Numéro 22

Court terme -Leadership des cadres Recommendation 2

Responsable : SCT

Le Secrétariat du Conseil du Trésor donne suite aux recommandations du groupe de travail interministériel sur le leadership et explorera et développera de nouveaux outils de soutien et des mesures de responsabilisation pour accroître le leadership en matière de langues officielles chez les cadres.

Impact : 4
Effort : 3
Numéro 33

Court terme - Évaluation accélérée langue seconde Recommendation 3

Responsable : CFP

La Commission de la fonction publique, en collaboration avec onze institutions fédérales, a complété le projet pilote pour lequel les gestionnaires d’embauche évaluent la compétence orale en langue seconde au niveau B.

Impact : 3
Effort : 3
Numéro 44

Court terme - Renforcer la sensibilisation Recommendation 4

Responsables : SCT, CFP, PCH

Le Secrétariat du Conseil du Trésor travaille avec Patrimoine canadien et d’autres pour optimiser ses outils de communication et de collaboration pour promouvoir l’information des droits et obligations en langues officielles. La Commission de la fonction publique diversifie ses activités pour sensibiliser et recruter des employés bilingues.

Impact : 3
Effort : 2

Moyen terme

Numéro 55

Moyen terme - Portail LO Recommendation 5

Responsable : Bureau de la traduction (SPAC)

Le lancement du « Carrefour des langues officielles » aura lieu le 12 septembre 2019. Cette vitrine unique regroupant les ressources en langues officielles destinées aux fonctionnaires sera disponible sur le site du Portail linguistique du Canada.

 
Impact : 2
Effort : 1
Numéro 66

Moyen terme - Formation – Plan annuel LO Recommendation 6

Responsable : Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des langues officielles (EDSC, IRCC)

Le Groupe de travail mène des initiatives pour améliorer les programmes de formation linguistique existants et explorer des approches pour accroître la réussite des apprenants. Il a mis en place cinq projets pilotes axés sur la gestion du stress et de l’anxiété et développe une solution d’apprentissage adaptée sur le plan culturel pour les peuples autochtones.

 
Impact : 2
Effort : 3
Numéro 77

Moyen terme - Formation – Étude et outils Recommendation 7

Responsables : Comité consultatif sur les outils d’approvisionnement en matière de formation linguistique (EFPC, SPAC), SCT, CFP, PCH

Le Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des LO a développé une analyse préliminaire de l’apprentissage des LO. En s’appuyant sur le travail du groupe et sur celui du Comité consultatif sur les outils d’approvisionnement, le Secrétariat du Conseil du Trésor entreprend une analyse des lacunes du cadre d’approvisionnement actuel pour la formation linguistique.

 
Impact : 4
Effort : 3
Numéro 88

Moyen terme - Formation – Compte personnel Recommendation 8

Responsables : Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des langues officielles (EDSC, IRCC), PCH

Patrimoine canadien poursuit ses efforts pour mettre en place le Programme culturel canadien d’apprentissage et de maintien du français et de l’anglais langues secondes dont le lancement public est prévu en 2020.

 
Impact : 3
Effort : 3
Numéro 99

Moyen terme - Maintien des compétences en langue seconde Recommendation 9

Responsables : EFPC, SCT

Le groupe de travail sur le maintien des acquis s’est réuni et a déterminé son mandat en avril 2019. Le Secrétariat du Conseil du Trésor et les membres du groupe de travail mèneront un examen averti (SMART) sur le maintien des acquis.

 
Impact : 3
Effort : 4
Numéro 1010

Moyen terme - Programme inter-
organisationnel en langue seconde
Recommendation 10

Responsable : PCH, SCT

Le programme est bien établi et connaît du succès dans les régions de l’Atlantique et des Prairies de Patrimoine canadien. La région de l’Ontario de PCH compte l’offrir dès l’automne 2019 et d’autres régions pourraient aussi suivre prochainement. L’administration centrale de PCH lancera un projet pilote dans la RCN d’ici 2019-2020.

 
Impact : 3
Effort : 2

Long terme

Numéro 1111

Long terme - Bilinguisme réceptif Recommendation 11

Responsables : SCT, CFP

Le bilinguisme réceptif sera abordé dans le contexte d’un nouveau cadre d’évaluation de la langue seconde. Le Secrétariat du Conseil du Trésor et la Commission de la fonction publique dirigent une étude pilote en collaboration avec l’Université d’Ottawa.

Impact : 3
Effort : 4
Numéro 1212

Long terme - Prime au bilinguisme Recommendation 12

Responsable : SCT

Le SCT évalue la faisabilité et les répercussions du recadrage de la prime au bilinguisme.

Impact : 4
Effort : 4
Numéro 1313

Long terme - Normes linguistiques Recommendation 13

Responsables : SCT, CFP

Le Secrétariat du Conseil du Trésor et la Commission de la fonction publique dirigent une étude pilote en collaboration avec l’Université d’Ottawa qui sondera les employés d’un ministère (échantillon) afin d’explorer de nouveaux cadres d’évaluation de la langue seconde.

Impact : 4
Effort : 4
Numéro 1414

Long terme - Superviseurs : Profil CBC Recommendation 14

Responsable : SCT

Le Secrétariat du Conseil du Trésor élabore des options pour répondre à la recommandation de rehausser le profil linguistique minimum pour les postes de supervision bilingues. Les options pourraient aller du soutien aux institutions fédérales pour maintenir la tendance à la hausse vers le CBC pour le profil linguistique des postes de supervision bilingues à la modification des instruments de politique en LO.

Impact : 4
Effort : 4

Tableau de bord – Information détaillée

Numéro 11

Recommendation 1 - Intelligence artificielle pour la traduction

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Outils » (page 24).

Impact : 2 Effort : 1

Thème : Outils
Responsables : Bureau du Conseil privé (BCP), Bureau de la traduction (Services publics et Approvisionnement Canada)

Information détaillée sur la recommandation 1 – Intelligence artificielle pour la traduction
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que le Centre d’innovation du BCP lance un défi en matière de langues officielles pour susciter des idées novatrices afin d’améliorer les outils d’apprentissage et de traduction.
  • Le Bureau de la traduction (BtB) poursuit son travail avec le BCP et le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) dans le cadre du projet pilote « Ouvert par défaut » visant à mettre à l’essai l’utilisation de nouvelles technologies d’intelligence artificielle (IA) dans le processus de traduction.
  • Patrimoine canadien participe présentement à un projet pilote de traduction visant à définir le modèle opérationnel futur de BtB pour une période de six mois, avec la possibilité de prolonger en fonction des résultats préliminaires.
  • Avec l’aide des entrepreneurs du gouvernement du Canada du Groupe de travail des sous-ministres sur l’innovation dans le secteur public, le BtB a :
    • Amorcé une discussion sur la demande croissante pour les services de traduction au gouvernement et le rôle de l’IA dans les services de traduction;
    • Complété une charte de projet sur le test des traductions automatiques des réseaux de neurones;
    • Conçu et évalué divers prototypes pour orienter l’adoption de l’IA dans les services de traduction.
  • Des projets pilotes et d’autres initiatives sous-jacentes seront mis en œuvre dans les prochains mois pour mettre à l’essai des options et vérifier que les outils développés contiendront les grilles de qualité linguistique nécessaires et qu’ils seront conformes aux normes d’accessibilité et à la Loi sur les langues officielles.
  • Les résultats préliminaires du projet pilote « Ouvert par défaut » ainsi que les résultats et les leçons apprises du BtB et du SCT seront présentés au cours de l’automne au Comité des sous-ministres adjoints sur les langues officielles.

S. O.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 22

Recommendation 2 - Leadership : Accroître l’utilisation des deux langues officielles dans le milieu de travail

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Leadership » (page 20).

Impact : 4 Effort : 3

Thème : Leadership
Responsable : Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

Information détaillée sur la recommandation 2 – Leadership : Accroître l’utilisation des deux langues officielles dans le milieu de travail
Statut Recommandations Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours)
  • Exiger que les institutions fédérales intègrent à leur plan sur les langues officielles des éléments liés à la promotion du bilinguisme, y compris des objectifs ambitieux et mesurables pour les langues officielles, surtout en ce qui a trait à la langue utilisée à l’écrit et lors des réunions.
  • Intégrer la formation linguistique au gabarit du plan d’apprentissage pour les employés.
  • Intégrer un volet linguistique au Programme de gestion du rendement pour la haute direction et établir qu’un membre de la haute direction peut obtenir une note plus élevée à son évaluation du rendement seulement s’il a atteint les cibles fixées.
  • Ajouter aux lettres d’offre une disposition obligeant la haute direction à respecter en tout temps les exigences linguistiques de leur poste (soit les atteindre et les maintenir).
  • Renforcer l’obligation de rendre des comptes en ce qui a trait aux investissements dans la formation.
  • Soutenir les employés qui font preuve d’un engagement envers l’apprentissage et la promotion du bilinguisme en milieu de travail.
  • Le groupe de travail sur le leadership a examiné la possibilité de tirer parti des pratiques déjà en place dans certaines institutions fédérales pour renforcer les liens entre la gestion du rendement et des talents et la promotion d’un environnement propice à l’utilisation des deux langues officielles. Le SCT donne suite aux recommandations du groupe de travail afin de prendre des mesures pour renforcer la responsabilisation et les outils de soutien.
  • Le SCT a ajouté une question au Bilan annuel sur les langues officielles qui demandera aux institutions fédérales d’indiquer dans quelle mesure la haute gestion communique dans les deux langues officielles avec les employés de façon régulière.

Le groupe de travail sur le leadership examinera et élaborera d’autres outils de soutien et mesures de responsabilisation.

Pour une mise en œuvre réussie des recommandations sur le leadership, il faudra un changement de culture au sein des institutions. Les hauts dirigeants devront donner l’exemple pour que les préoccupations soulevées dans le rapport soient traitées.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 33

Recommendation 3 - Accélérer le processus d’évaluation des compétences en langue seconde

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Politiques » (page 21).

Impact : 3 Effort : 3

Thème : Politiques
Responsable : Commission de la fonction publique (CFP)

Information détaillée sur la recommandation 3 – Accélérer le processus d’évaluation des compétences en langue seconde
Statut Recommandations Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet (Complété) Vérification des « références en langues officielles » pour intégrer les observations des supérieurs et des collègues de l’employé à l’évaluation linguistique.
  • La CFP a exploré les avantages que pourrait amener la vérification des références en langues officielles pour les processus de dotation. Les principales considérations incluent les répercussions sur l’efficience et la validité des évaluations.
  • L’analyse a montré que l’utilisation des références en langues officielles aux fins de la sélection ne permettait pas d’obtenir les résultats escomptés.

La CFP continue d’explorer d’autres possibilités et d’autres approches novatrices pour accroître l’efficience de l’évaluation.

S. O.

icône crochet (Complété) Projet pilote déléguant aux gestionnaires d’embauche l’évaluation de la compétence orale au niveau B.
  • La recommandation de réaliser un projet pilote (EPP-B) est désormais complétée. Il s’est échelonné de mars 2018 à janvier 2019 et onze ministères y ont participé volontairement.
  • Au début de 2019, la CFP a analysé les données du projet pilote et a présenté les résultats à la haute direction, aux ministères participants, au Comité des sous-ministres adjoints sur les langues officielles (27 mars 2019) et au Commissariat aux langues officielles (26 avril 2019).
  • Les gestionnaires et les candidats ont apprécié la rapidité et la souplesse de l’EPP-B, toutefois des différences notables dans la qualité des évaluations en français et en anglais ont été signalées.
  • La CFP prévoit communiquer les résultats du projet pilote aux intervenants externes consultés lors de la phase de planification.
  • La CFP ne mettra pas en œuvre le EPP-B étant donné les préoccupations concernant la qualité. La CFP continuera d’explorer diverses façons d’adapter son approche en matière d’évaluation aux besoins actuels.
  • Les gestionnaires d’embauche ont encore la possibilité d’utiliser le Test de compétence orale de la CFP.
  • La CFP a fait des progrès en ce qui a trait au respect de ses normes de service.
Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 44

Recommendation 4 - Sensibilisation

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « La culture » (page 22).

Impact : 3 Effort : 2

Thème : Culture
Responsables : Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT), Commission de la fonction publique (CFP), Patrimoine canadien

Information détaillée sur la recommandation 4 – Sensibilisation
Statut Recommandations Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Lancer une campagne de sensibilisation afin d’accroître le nombre d’étudiants qui connaissent et appuient les exigences liées à la langue de travail au fédéral et prennent des mesures concrètes pour améliorer leurs compétences linguistiques dans leur langue seconde.
  • En collaboration avec les institutions fédérales et les sous-ministres champions des relations universitaires, la CFP poursuit ses activités pancanadiennes de sensibilisation auprès des établissements d’enseignement et des associations communautaires tout en travaillant sur une stratégie ciblant les étudiants des écoles secondaires. Ces activités ont permis de rejoindre plus de 30 000 étudiants en 2018-2019.
  • La CFP utilise plusieurs méthodes pour illustrer aux étudiants les avantages d’être bilingue à la fonction publique, telles que des vidéos adaptées au niveau de scolarité. Elle a aussi ajouté sur son site des tests d’auto-évaluation des compétences linguistiques pour rassurer les étudiants de leur niveau.
  • La CFP développera des vidéos informatives pour le public afin de démystifier les exigences linguistiques et les avantages à être et à demeurer bilingue dans la fonction publique.
  • Une nouvelle initiative d’ambassadeurs étudiants sera lancée à l’automne 2019. Ces étudiants seront formés par la CFP à faire la promotion dans les établissements d’enseignement des programmes et possibilités de carrière au sein de la fonction publique, à sensibiliser au niveau des exigences linguistiques des postes et des meilleures pratiques pour l’amélioration et le maintien de la deuxième langue officielle.

S. O.

icône crochet et flèche circulaire (en cours) Développer une stratégie de recrutement afin d’augmenter le nombre d’employés bilingues, et valoriser davantage les langues officielles sur les sites de recrutement de la fonction publique, de manière, notamment, à ce que les chercheurs d’emploi aient plus de facilité à repérer les postes dont le profil linguistique correspond à leurs capacités présentes ou futures.
  • La CFP a élaboré un plan de mobilisation de 2 ans pour recruter des candidats bilingues et provenant des communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM). Le plan s’articulera autour de partenariats avec les institutions fédérales, des comités interministériels de langues officielles (LO) et des établissements d’enseignement. La CFP a présenté cette stratégie de recrutement aux comités interministériels des LO à travers le pays pour les informer et mieux comprendre les besoins des ministères et bâtir des partenariats.
  • En 2018-2019, la CFP a offert 40 sessions d’information aux organismes en soutien aux CLOSM à l’échelle nationale, et a ainsi rejoint plus de 3890 participants.
  • La CFP a développé une carte interactive démontrant la répartition des CLOSM pour appuyer le recrutement de personnes provenant des CLOSM.
  • L’événement « dotation express », organisé à Montréal le 3 novembre dernier par la CFP en collaboration avec le Conseil fédéral du Québec, a permis d’effectuer 13 embauches le jour même et des bassins ont été créés pour des besoins futurs.
  • La CFP adapte ses programmes de promotion et d’information externes afin de mieux promouvoir le bilinguisme et attirer des candidats bilingues et des candidats provenant des CLOSM en tenant des événements de sensibilisation tels des foires de carrière et des ateliers d’information.
  • La CFP tentera de déterminer des mécanismes et indicateurs permettant de mesurer l’impact réel de ces activités sur le recrutement de personnes bilingues.

S. O.

icône crochet et flèche circulaire (en cours) Concevoir et mettre en œuvre un module obligatoire – à être intégré aux programmes d’orientation des nouveaux employés – visant à les informer de leurs droits et obligations linguistiques.

Le SCT optimise actuellement ses outils de communication et de collaboration en explorant l’utilisation de divers médias (rappels automatisés, capsules vidéo, etc.) pour promouvoir la sensibilisation, la participation et la communication dans les langues officielles. Ces outils aideront à familiariser les nouveaux employés avec leurs droits et obligations linguistiques.

Le SCT consultera les personnes responsables des langues officielles au début de 2019 afin de s’appuyer sur les programmes d’orientation déjà en place dans les institutions fédérales.

S. O.

icône crochet et flèche circulaire (en cours) icône crochet et flèche circulaire (en cours) Intégrer des rappels automatisés concernant les droits et obligations linguistiques des fonctionnaires aux outils technologiques qu’ils utilisent régulièrement.

S. O.

Des outils améliorés seront lancés en septembre 2019.

S. O.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 55

Recommendation 5 - Créer un portail sur « ce qui fonctionne en langues officielles » dans la fonction publique

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Leadership » (page 20).

Impact : 2Effort : 1

Thème : Leadership
Responsable : Bureau de la traduction (Services publics et Approvisionnement Canada)

Information détaillée sur la recommandation 5 – Créer un portail sur « ce qui fonctionne en langues officielles » dans la fonction publique
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que la Commission de la fonction publique du Canada, l’École de la fonction publique du Canada et le Secrétariat du Conseil du Trésor s’inspirent des efforts existants afin de créer un portail sur « ce qui fonctionne en langues officielles » dans la fonction publique afin d’assurer la coordination de la diffusion et de la communication des pratiques exemplaires et des outils d’intervention utilisés à l’heure actuelle.
  • Le Groupe de travail sur la centralisation des ressources en matière de langues officielles est en train de constituer une vitrine unique qui regroupera les ressources sur les langues officielles destinées aux fonctionnaires. Cette vitrine prendra la forme d’un moteur de recherche et sera hébergée sur le site du Portail linguistique du Canada, qui est consulté plus de 6 millions de fois par année.
  • Le Groupe de travail, qui comprend 7 institutions fédérales, a terminé la mise en commun des ressources des ministères et organismes visés par la première phase du projet.
  • Les membres du Groupe de travail se sont concertés pour nommer la vitrine unique le « Carrefour des langues officielles ».
  • Le lancement du Carrefour des langues officielles se fera dans le cadre de la Journée de la dualité linguistique, le 12 septembre 2019.
  • Une stratégie de promotion du Carrefour des langues officielles sera mise en œuvre afin de le faire connaître et d’inciter les fonctionnaires à l’utiliser dans le cadre de leurs activités quotidiennes.
  • Les ressources comprendront : des outils de promotion et de sensibilisation en matière de langues officielles, des pratiques exemplaires, des instruments de politique, des ressources pour l’apprentissage de l’anglais et du français comme langues secondes et des outils pour le maintien des connaissances en langue seconde.
  • Le Programme culturel canadien d’apprentissage et de maintien du français et de l’anglais langues secondes (voir recommandation 8) sera rendu disponible sur le Portail linguistique et comprendra des liens vers plusieurs outils qui se trouvent dans les différents modules du Portail.
Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 66

Recommendation 6 - Formation – Plan annuel en matière de langues officielles

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Formation » (page 23).

Impact : 2Effort : 3

Thème : Formation
Responsable : Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des langues officielles (Emploi et Développement social Canada, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada)

Information détaillée sur la recommandation 6 – Formation – Plan annuel en matière de langues officielles
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Exiger que toutes les institutions fédérales aient un plan annuel en matière de langues officielles afin d’améliorer les compétences linguistiques de leurs employés, y compris ceux travaillant dans des régions unilingues et ceux faisant partie des groupes visés par l’équité en matière d’emploi.
  • Le Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des langues officielles appuie les recommandations 6, 7, 8 et 9, qui comprennent diverses initiatives visant à améliorer les services d’apprentissage des langues officielles, ainsi qu’à explorer des approches pour mieux soutenir les apprenants et accroître leur réussite.
  • Le Groupe de travail a mis à l’essai cinq solutions d’apprentissage différentes axées sur la gestion du stress et de l’anxiété liés à l’apprentissage et à l’utilisation d’une deuxième langue officielle. Un cheminement vers la santé mentale est en cours d’élaboration afin de fournir aux apprenants en langue seconde des outils pour promouvoir la santé mentale et le bien-être. Cette initiative appuie également la recommandation 7.
  • Le Groupe de travail élabore aussi une solution d’apprentissage adaptée sur le plan culturel pour les peuples autochtones. Un programme de formation linguistique qui répondrait aux besoins des peuples autochtones ainsi qu’aux normes requises pour atteindre un profil linguistique de niveau BBB ou CBC sera mis à l’essai à compter de 2019-2020. Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette initiative, veuillez consulter la recommandation 7.

Un cheminement vers la santé mentale est en cours d’élaboration en fonction des projets pilotes d’apprentissage.

Le groupe de travail est présidé par deux coprésidentes (une représentante d’Emploi et Développement social Canada et une représentante d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada).

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 77

Recommendation 7 - Formation – Étude et outils

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Formation » (page 23).

Impact : 4 Effort : 3

Thème : Formation
Responsables : Comité consultatif sur les outils d’approvisionnement en matière de formation linguistique (École de la fonction publique du Canada [EFPC], Services publics et Approvisionnement Canada [SPAC]), Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT), Commission de la fonction publique (CFP), Patrimoine canadien (PCH)

Information détaillée sur la recommandation 7 – Formation – Étude et outils
Statut Recommandations Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que l'EFPC réalise une étude comparative sur l’efficacité des diverses méthodes d’enseignement en langue seconde qui sont ou pourraient être offertes aux fonctionnaires, en tenant particulièrement compte des besoins des membres des groupes d’équité en matière d’emploi.
  • Le Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des langues officielles élabore une solution d’apprentissage adaptée à la culture pour les peuples autochtones. De nombreuses consultations ont été menées auprès d’instituts et d’experts en la matière qui ont de l’expérience en enseignement de langues secondes et en enseignement des langues aux Autochtones, dans le but d’établir des partenariats et des possibilités de collaboration. Par conséquent, une liste d’établissements autochtones potentiels ayant de l’expérience en enseignement de langues secondes et en enseignement des langues aux Autochtones a été fournie au Groupe de travail des sous-ministres sur la réconciliation le 28 janvier 2019.
  • Le 23 janvier 2019, le Groupe de travail a également présenté au Comité des sous-ministres adjoints sur les langues officielles une analyse préliminaire de l’apprentissage des langues officielles qui décrit l’évolution de la formation linguistique dans la fonction publique depuis 2003 ainsi que les lacunes et les problèmes liés au cadre actuel de formation linguistique.
  • En s’appuyant sur le travail de ce groupe et sur celui du Comité consultatif sur les outils d’approvisionnement en matière de formation linguistique, le SCT entreprend une analyse des lacunes du cadre d’approvisionnement actuel pour la formation linguistique. Les services d’un tiers ont été retenus et des entrevues ont été menées avec des cadres supérieurs de la fonction publique.
  • En 2019-2020, un programme linguistique sera mis à l’essai pour répondre aux besoins des peuples autochtones et aux normes requises pour atteindre un profil linguistique de niveau BBB ou CBC.
  • De nouvelles offres à commande pour la formation linguistique en salle de classe ont été mises en place ou seront mises en place prochainement dans la région de la capitale nationale (RCN) et les régions (sauf pour la région de l’Ouest).
  • Les ministères qui participent à la conception et à l’élaboration du projet pilote comprennent Environnement et Changement climatique Canada, l’EFPC, le Bureau du Conseil privé, Services aux Autochtones Canada, Ressources naturelles Canada et Pêches et Océans.
  • Un contrat a été établi avec l’Université du Québec à Chicoutimi et avec un expert en neurolinguistique dans l’enseignement du français langue seconde aux Autochtones pour qu’ils contribuent à la conception initiale et à l’élaboration d’activités d’apprentissage.
icône crochet et flèche circulaire (en cours) SPAC travaille en collaboration avec l’EFPC pour élaborer des outils et offrir une formation linguistique dans toutes les régions du Canada, y compris l’adoption de nouvelles approches et technologies novatrices.

S. O.

S. O.

  • Le Comité consultatif est présidé par SPAC et l’EFPC.
  • Voir la recommandation 8 concernant le Programme culturel canadien d’apprentissage et de maintien du français et de l’anglais langues secondes.
Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 88

Recommendation 8 - Formation – Compte personnel

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, sections « Formation » (page 23) et « Outils » (page 24).

Impact : 3 Effort : 3

Thème : Formation et outils
Responsables : Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des langues officielles (Emploi et Développement social Canada et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada), Patrimoine canadien (PCH)

Information détaillée sur la recommandation 8 – Formation – Compte personnel
Statut Recommandations Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Toutes les institutions fédérales devraient créer un « compte personnel de formation linguistique » qui permettrait à tous les employés de se prévaloir d’un certain nombre d’heures de formation linguistique en français ou en anglais, comme première ou deuxième langue. Pour certains employés, cela pourrait également inclure le Langage gestuel américain, la Langue des signes québécoise ou une langue autochtone.
  • Le Secrétariat du Conseil du Trésor fera la promotion du cadre interministériel (arbre de décisions) qui a été élaboré par le Groupe de travail interministériel sur l’apprentissage des langues officielles pour aider les institutions fédérales à prioriser l’accès à la formation linguistique sur sa plateforme améliorée en ligne. La plateforme améliorée sera lancée en septembre 2019 (voir la diapositive 4).
  • PCH poursuit ses efforts pour mettre sur pied le Programme culturel canadien d’apprentissage et de maintien du français et de l’anglais langues secondes. Ce service d’apprentissage en ligne et mobile, gratuit, permettra à tous les Canadiens de développer leurs aptitudes dans leur seconde langue officielle à un rythme libre.
  • Une première Entente de principe a été signée avec la Société Radio-Canada/CBC pour réaliser une courte vidéo présentée le 27 mai au symposium sur les langues officielles. Cette vidéo présentera l’objectif et l’origine du projet.
  • Le Mauril est le nom qui a été retenu pour l’outil afin de rendre hommage au député Mauril Bélanger. Une Entente de principe sera signée entre la Direction générale des langues officielles de PCH et la Société Radio-Canada/CBC pour le développement du Programme.
  • Le Programme culturel canadien d’apprentissage et de maintien du français et de l’anglais langues secondes contribuera au maintien des acquis des jeunes adultes diplômés des programmes d’immersion et fournira un bassin plus grand de Canadiens bilingues pour le recrutement de la fonction publique. De plus, ce service en ligne et mobile gratuit pourra être utilisé en complément par les fonctionnaires fédéraux désirant maintenir leur langue seconde.
  • Le lancement public du programme est prévu en 2020.
icône en forme de X (pas commencé) Veiller à ce que tous les employés aient accès à un correcteur orthographique et grammatical sur leur ordinateur intégré au logiciel de courrier électronique ou de traitement de texte afin d’améliorer leurs aptitudes de rédaction dans les deux langues officielles.

S. O.

Une discussion avec les personnes responsables des langues officielles aura lieu en 2019 afin d’explorer les applications qui sont déjà utilisées dans les institutions fédérales.

S. O.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 99

Recommendation 9 - Maintien des compétences en langue seconde

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Politiques » (page 21).

Impact : 3 Effort : 4

Thème : Politiques
Responsables : École de la fonction publique du Canada (EFPC) et Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

Information détaillée sur la recommandation 9 – Maintien des compétences en langue seconde
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que les institutions fédérales prennent des mesures qui garantissent que tous les employés qui occupent des postes bilingues maintiennent leurs compétences en langue seconde et satisfont aux exigences de leurs postes.

L’EFPC et le SCT ont mis sur pied un groupe de travail sur le maintien des acquis en langue seconde afin de déterminer les pratiques exemplaires et les approches novatrices pour maintenir les compétences en langue seconde et répondre aux exigences linguistiques. En avril 2019, le groupe de travail sur le maintien des acquis s’est réuni et a déterminé son mandat.

Le SCT et les membres du nouveau groupe de travail sur le maintien des acquis mèneront un examen averti (SMART) afin de déterminer ce que les employés de tous les niveaux peuvent faire pour soutenir et maintenir la maîtrise de la langue seconde.

S. O.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 1010

Recommendation 10 - Programme interministériel de soutien à la pratique de la langue seconde

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Formation » (page 23).

Impact : 3 Effort : 2

Thème : Formation
Responsable : Patrimoine Canadien (PCH), Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

Information détaillée sur la recommandation 10 – Programme interministériel de soutien à la pratique de la langue seconde
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que le SCT et PCH soutiennent l’amélioration et le maintien des compétences en français ou en anglais des employés en créant et gérant un programme interministériel de soutien à la pratique de la langue seconde. Ce programme devrait permettre aux employés d’une institution de participer à des échanges de courte durée (micro-affectations) dans les bureaux où la langue dominante officielle est différente de la leur et de prendre part à un système d’encadrement ou de mentorat structuré d’apprentissage de la langue.
  • Le Conseil fédéral de l’Atlantique, appuyé par PCH, région de l’Atlantique, offre maintenant le programme pour une quatrième année consécutive et les prochains stages linguistiques se dérouleront à partir de septembre 2019. À ce jour, 25 fonctionnaires provenant de neuf institutions fédérales ont participé à des stages linguistiques au sein de 12 organismes communautaires francophones dans toutes les provinces de l’Atlantique.
  • PCH, région des Prairies, déploie le programme pour une deuxième année consécutive. On note un vif intérêt des trois provinces pour les prochaines micro-missions à l’été 2019. À ce jour, huit employés provenant de sept institutions fédérales ont participé à des micro-missions au sein de huit organismes communautaires francophones dans les Prairies.
  • Le programme est en cours de développement par PCH, région de l’Ontario, qui travaille de concert avec l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario pour identifier les organismes communautaires intéressés. Les premières micro-missions sont prévues d’ici l’automne 2019.
  • L’administration centrale de PCH planifie lancer un projet pilote dans la région de la capitale nationale à l’automne 2019.

Le Conseil fédéral du Pacifique considère la possibilité de lancer un programme similaire en Colombie-Britannique.

  • Certains défis de recrutement auprès des fonctionnaires fédéraux sont rencontrés par PCH, région des Territoires du Nord-Ouest.
  • À l’administration centrale de PCH, le programme sera renommé « Programme de micro-missions communautaires en langues officielles » pour refléter le volet communautaire.
Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 1111

Recommendation 11 - Bilinguisme réceptif

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « La culture » (page 22).

Impact : 3 Effort : 4

Thème : Culture
Responsables : Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT), Commission de la fonction publique (CFP)

Information détaillée sur la recommandation 11 – Bilinguisme réceptif
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que les institutions fédérales encouragent le « bilinguisme réceptif » en embauchant des personnes qui démontrent des aptitudes générales pour suivre des conversations et lire des documents dans leur seconde langue officielle, ou en offrant et en encourageant les employés à participer à une formation linguistique de base pour atteindre ce niveau de compréhension.
  • Le SCT et la CFP dirigent une étude pilote en collaboration avec l’Université d’Ottawa qui sondera les employés d’un ministère « échantillon » pour explorer des cadres modernisés d’évaluation de la langue seconde. Veuillez consulter la recommandation 13 pour en savoir plus.
  • Les résultats de l’étude pilote aborderont le bilinguisme réceptif dans le contexte d’un cadre modernisé d’évaluation de la langue seconde.

S. O.

S. O.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 1212

Recommendation 12 - Recadrer la prime au bilinguisme pour le perfectionnement des compétences linguistiques

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Formation » (page 23).

Impact : 4 Effort : 4

Thème : Formation
Responsable : Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

Information détaillée sur la recommandation 12 – Recadrer la prime au bilinguisme pour le perfectionnement des compétences linguistiques
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que le SCT entame des discussions avec le Conseil national mixte pour recadrer la prime au bilinguisme afin d’établir un nouveau fonds qui sera utilisé exclusivement pour le perfectionnement des compétences linguistiques des employés ne faisant pas partie de la direction, et qui sera géré conjointement avec les agents négociateurs.

Le SCT évalue la faisabilité et les répercussions du recadrage de la prime au bilinguisme.

S. O.

S. O.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 1313

Recommendation 13 - Modernisation des normes de qualification linguistique

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Politiques » (page 21).

Impact : 4 Effort : 4

Thème : Politiques
Responsables : Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT), Commission de la fonction publique (CFP)

Information détaillée sur la recommandation 13 – Modernisation des normes de qualification linguistique
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que le SCT, en consultation avec la CFP, modernise les normes de qualification linguistique pour les postes bilingues afin de faire concorder les normes avec les attentes fonctionnelles pour les activités quotidiennes et de s’assurer qu’elles permettent d’évaluer de façon spécifique les compétences de base en matière de compréhension écrite et verbale.

Le SCT et la CFP dirigent une étude pilote en collaboration avec l’Université d’Ottawa qui sondera les employés d’un ministère « échantillon » (Ressources naturelles Canada) afin d’explorer des cadres modernisés d’évaluation de la langue seconde mieux harmonisés avec le travail des employés.

Les résultats de l’évaluation des besoins seront présentés au Comité des sous-ministres adjoints sur les langues officielles (CSMALO) à l’automne 2019.

  • L’étude examinera également des façons de promouvoir le bilinguisme réceptif au sein de la fonction publique (liée à la recommandation 11).
  • La modernisation à l’échelle pangouvernementale des normes de qualification en matière de langues officielles exigera beaucoup de temps et d’efforts ainsi que des fonds supplémentaires.
Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Numéro 1414

Recommendation 14 - Accroître le profil linguistique des postes de supervision

Pour référence, voir la version PDF du rapport au greffier
Le prochain niveau : Enraciner une culture de dualité linguistique inclusive en milieu de travail au sein de la fonction publique fédérale, section « Politiques » (page 21).

Impact : 4 Effort : 4

Thème : Politiques
Responsables : Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT)

Information détaillée sur la recommandation 14 – Accroître le profil linguistique des postes de supervision
Statut Recommandation Progrès et résultats Prochaines étapes Information additionnelle
(défis, considérations)
icône crochet et flèche circulaire (en cours) Que le SCT, en consultation avec la CFP, prenne des mesures afin d’améliorer le profil linguistique des postes de supervision bilingues à un niveau de compétence supérieur (p. ex., CBC ou l’équivalent).
  • Le SCT a analysé les données à l’échelle du gouvernement sur le profil linguistique des postes de supervision aux fins de la langue de travail. Les données montrent qu’un certain nombre d’employés occupant des postes de supervision au niveau BBB ont déjà un profil linguistique de CBC ou supérieur.
  • En fonction de cette information, le SCT élabore diverses options avec une analyse des répercussions. Les options pourraient aller du soutien aux institutions fédérales pour maintenir la tendance à la hausse vers le CBC pour les postes de supervision bilingues à la modification des instruments de politique en matière de langues officielles.

Le SCT proposera des options pour aborder cette recommandation en fonction des résultats de l’analyse des données.

La mise en œuvre de cette recommandation aura une incidence sur les coûts de la formation linguistique.

Légende :   icône crochet  Complété - icône crochet et flèche circulaire  En cours - icône en forme de triangle  Ajusté - icône en forme de X  Pas commencé
Date de modification :