Verbes à l’impératif 2 : En, y et autres pronoms

Riez chaque jour! Voilà un exemple d’impératif tout simple, qui se conjugue comme le présent de l’indicatif (vous riez devient riez). Les choses se compliquent un peu quand on ajoute en, y ou un pronom complément après un verbe à l’impératif.

Saurez-vous déjouer tous ces pièges? Trouvez, pour chaque exemple, la phrase qui est bien écrite.

  

Date modified: 2017-12-11

Fin du contenu de la page.