Pratique

Le nom pratique est un anglicisme quand il désigne un moment où l’on s’exerce à une activité. On parlera alors plutôt d’un entraînement, d’une séance, d’une séance d’entraînement, d’une répétition, d’un exercice :

Pratiquer et se pratiquer

Les verbes pratiquer et se pratiquer à (un sport, une activité, un art, une langue, un instrument de musique, etc.) sont des anglicismes à remplacer par s’exercer, s’entraîner, travailler ou répéter.

Fautes et solutions

Fautes et solutions
Évitez Employez

Je me pratique au violon.
Je pratique mon violon.

Je m’exerce au violon.
Je travaille mon violon.

Elle pratique ses gammes.

Elle fait des gammes.
Elle travaille ses gammes.

Le quatuor (se) pratique une fois par semaine.

Le quatuor répète une fois par semaine.

Les acrobates doivent (se) pratiquer cinq heures par jour.

Les acrobates doivent s’entraîner cinq heures par jour.

La troupe pratique une chorégraphie.

La troupe répète une chorégraphie.

Il se pratique au baseball.
Il pratique le baseball.

Il s’exerce au baseball.
Il s’entraîne au baseball.

Elle pratique son revers au tennis.

Elle travaille son revers au tennis.

Je dois pratiquer mon espagnol.
Je dois me pratiquer pour parler l’espagnol.

Je dois travailler mon espagnol.
Je dois m’exercer à parler espagnol.

Emplois corrects

Pratiquer

Le verbe pratiquer est admis dans le sens général d’« exercer régulièrement une activité », « se livrer à une activité ». On peut donc correctement dire pratiquer une profession, un sport, un art, une technique, une religion.

La tournure pratiquer un instrument de musique (p. ex. pratiquer le piano) signifie « savoir en jouer », et non s’y exercer pour devenir meilleur. Pratiquer une langue veut dire « la parler, l’utiliser ».

Se pratiquer

En français, se pratiquer se conjugue seulement à la 3e personne, au sens passif. Il signifie « être couramment utilisé », « être en usage » ou « se faire » :