L’expression utilisée avec un pronom (ça augure) est passée dans l’usage :

Le verbe augurer s’emploie aussi de plus en plus avec un sujet nom de chose :

Beaucoup d’autres formulations sont possibles, comme :

Exemples

On peut aussi utiliser la forme personnelle :

Renseignements complémentaires

Voir l’article Mots de tête : « ça augure bien mal » de Frèdelin Leroux fils dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 34,  4 (2001).