L’expression ventre-de-bœuf est un canadianisme employé parfois pour désigner les trous qui se forment dans la chaussée, généralement vers la fin de l’hiver.

En français standard, il s’agit d’un nid de poule, sans traits d’union.

Seul le mot nid prend la marque du pluriel :