Majuscule/minuscule

Dans une dénomination sociale, la règle générale est d’écrire les mots tels que compagnie, société et entreprise au long lorsqu’ils sont placés au début de celle-ci. Ils prennent la majuscule s’ils font partie intégrante du nom officiel :

S’ils ne font pas partie de la dénomination sociale, on doit les écrire au long, sans majuscule, car ils sont alors un simple générique qui précède le nom officiel :

Les mêmes règles s’appliquent aux mots maison, firme, agence, etc.

Remarque : Dans un document de nature juridique, il importe de reproduire exactement le nom officiel de la compagnie, même si son libellé est contestable sur le plan linguistique : p. ex. la Corporation des Grands Travaux.

Abréviation

Placé à la fin d’une dénomination sociale, le terme compagnie peut s’abréger en Cie (ou Cie) :

Dans le deuxième exemple, on remarque l’emploi de la perluète (&), qui est déconseillé dans tout autre contexte.

Les termes Société et Établissements peuvent pour leur part s’abréger en Sté (ou S) et Éts (ou Établts); toutefois, il n’est pas recommandé d’employer une abréviation du générique au début d’une dénomination sociale.

Romain/italique

De façon générale, on laisse en romain (caractères ordinaires) les noms d’entreprises quand on les cite dans un texte :

On compose aussi en romain les noms d’établissements commerciaux tels que les boutiques, les cafés, les hôtels, les magasins, les restaurants :

Il est toutefois préférable de recourir à l’italique dans les cas où le romain créerait une ambiguïté. Par exemple, si une réunion doit se tenir au café Chez Jean-Pierre, on écrira, lorsqu’on fait l’ellipse du mot « café » :

Renseignements complémentaires

Pour plus de renseignements, voir RAISON SOCIALE.