On fête son jubilé lorsqu’on fête le cinquantième anniversaire, parfois le soixantième, de son entrée dans un état (mariage, sacerdoce…) ou une profession.

Le nom jubilé peut s’employer absolument, mais il peut aussi être accompagné d’un adjectif ou d’un complément :