Le nom consœur est désormais admis sans réserve comme féminin de confrère pour désigner une femme qui exerce la même activité ou profession que d’autres femmes ou d’autres hommes :