Le verbe impliquer et ses variantes s’impliquer et être impliqué sont parfois mal utilisés en français. Voyons ce qu’il en est.

Emplois fautifs

Remarque : En droit, toutefois, il est correct de dire qu’un véhicule, un bateau ou un aéronef est impliqué dans un accident. Par extension, les victimes d’accident sont elles aussi impliquées, qu’elles soient responsables ou non de l’accident. Voir à ce sujet l’article impliquer du Juridictionnaire.

Emplois corrects

Emplois autrefois critiqués, maintenant attestés

Les emplois suivants, autrefois critiqués, sont maintenant passés dans l’usage et attestés. On peut donc y recourir sans arrière-pensée.

Selon le contexte, on peut aussi employer d’autres verbes, comme :

Il est aussi correct d’utiliser les autres formes du verbe dans ce même sens.

Emplois corrects courants

On emploie couramment en français le verbe impliquer et ses variantes dans les sens énoncés ci-dessous.