On hésite souvent devant le choix de la préposition à employer après le verbe aller devant des noms de moyens de transport que l’on enfourche (bicyclette, moto, scooter) ou d’articles de sport qu’on porte aux pieds (skis, patins).

Moyens de transport

Moyens de transport dans lesquels on entre

On utilise la préposition en devant des noms de moyens de transport dans lesquels on entre (voiture, bateau, train, avion, etc.). La locution aller en signifie « voyager, se déplacer à bord d’un véhicule » :

Moyens de transport que l’on enfourche

Lorsqu’il s’agit d’un moyen de transport ouvert que l’on enfourche (vélo, moto, scooter, cheval, etc.), l’emploi de la préposition à est privilégié, car comme il ne comporte pas de cabine, on ne peut voyager à bord de ce moyen de transport.

La locution aller à signifie alors « aller sur » et est inspirée du modèle aller à cheval (ou monter à cheval). Toutefois, devant vélo, bicyclette, moto, scooter et mobylette, la préposition en est aussi attestée :

Devant les mots bécane et tandem, on emploie la préposition en :

Articles de sport

Articles de sport que l’on porte aux pieds

Devant les articles de sport que l’on porte aux pieds (skis ou patins), on emploie de préférence la préposition en, même si la préposition à est également correcte :

Aller en a le sens de « circuler au moyen de patins, de skis » (exprime le moyen de transport), tandis que aller à prend le sens de « circuler sur des patins, des skis ».

D’autres expressions sont possibles avec ski(s) :

Remarque : Ski s’écrit au singulier quand il désigne le sport : station de ski, piste de ski, moniteur de ski, école de ski.

Articles de sport dans lesquels on prend place

Devant les articles de sport dans lesquels on prend place (luge ou traîneau), on utilise la préposition en :