Le complément d’hypothèque est généralement introduit par sur :

Au figuré, pour exprimer l’idée que l’on dispose d’une chose avant de la posséder, on utilise la locution prendre une hypothèque sur l’avenir.

La préposition sur s’emploie aussi devant hypothèque dans des expressions comme prêter ou emprunter sur hypothèque.